On connaît principalement Imagination Technologies pour ses puces graphiques PowerVR notamment présentes dans une version du Galaxy S4. L’entreprise britannique vient de dévoiler la plateforme Ingenic Newton destinée aux objets connectés.

Ingenic-Newton-MIPS-based-Ingenic-JZ4775-CPU

A peine plus gros que 2 pièces de 1 euro, la plateforme Ingenic Newton a été développée par Imagination Technologies pour intégrer les futures objets connectés, dans la lignée des produits Android Wear récemment annoncés. Imagination Technologies a réalisé un partenariat avec le Chinois Ingenic Semiconductor pour fournir le processeur : Ingenic Xburst.

 

Une plateforme complète

Le processeur est basé sur une architecture MIPS, plus simple dans son fonctionnement que le RISC qu’on retrouve dans la plupart des CPU. Le Xburst est cadencé à 1 GHz. Le SoC, Ingenic JZ4775, comprend également une puce graphique capable de prendre en charge la 2D ainsi que la lecture des vidéos en H.264 720p. La plateforme peut supporter jusqu’à 3 Go de mémoire vive et le standard eMMC pour le stockage.

Sur la carte mère, on retrouve le WiFi 802.11 n (2.4 / 5 GHz), le Bluetooth 4.0 + EDR, le NFC et la radio FM. Plusieurs capteurs sont présents : gyroscope, accéléromètre, magnétomètre. Des connecteurs sont présents pour rajouter un capteur de pression, d’humidité, de température et un capteur biologique pour les applications de santé. La consommation de l’ensemble serait contenue entre 4mW en veille et 260mW en charge. Ce qui permettrait d’atteindre plus de 30 heures d’autonomie dans certaines montres connectées.

Ingenic-Newton-highly-integrated-apps-processor

Les objets connectés en vogue

Ce nouveau produit intervient quelques semaine après la sortie de l’API de Google destinés aux objets connectés. Android Wear a été spécialement développé pour prendre place au sein des montres ou des bracelets, comme la Moto 360 récemment dévoilée. De nombreux constructeurs prévoient de commercialiser des produit sous Android Wear comme Samsung, LG ou encore Asus. On pense en premier lieu aux montres mais on compte sur l’imagination des constructeurs pour sortir tous types de produits qui touchent au bien-être, la santé et le confort. Le rachat par Google de Nest qui commercialise un thermostat connecté renforce la volonté du géant d’être présent sur le secteur des objets connectés qui devraient se multiplier dans les années à venir.

moto-3602