Voyons l’histoire d’un éditeur qui a modifié le modèle économique d’un très bon jeu payant, en le basculant vers un fonctionnement freemium… Nous parlons bien de Tiny Thief, ce puzzle game développé par 5ants et lancé par Rovio sur le Google Play en juillet 2013.

android tiny thief freemium image 001

L‘arrivée de Tiny Thief sur le Google Play avait été une bonne nouvelle. J’ai tout de suite été charmé par ce puzzle game original et énigmatique qui possède ce petit quelque chose qui nous fait craquer. Ayant bien profité du jeu, j’ai estimé que les 2,69 euros déboursés à l’achat étaient amplement justifiés.

Pour l’avoir fini à plusieurs reprises, j’attendais impatiemment une mise à jour de cet excellent jeu avec de nouveaux contenus. Ce jour arriva, mais certainement pas comme prévu. Rovio a certes ajouté de nouveaux niveaux mais, au passage, il a également rendu le titre gratuit et les chapitres payants… Un modèle notamment adopté dans le jeu « The Walking Dead: Season One » sorti hier… Mais de là à rendre un jeu initialement payant pour le transformer en une version freemium, c’est triste pour les mobinautes qui ont acheté le jeu (qu’ils pensaient complet). Au final, il faudra encore payer pour continuer à jouer.

En somme, c’est exactement le même scénario qu’avec Asphalt 8. Quoi qu’il en soit, il serait judicieux que les éditeurs décident du modèle économique adopté dans leurs jeux. Changer tous les quatre matins, ce n’est pas la solution. En faisant cela, les éditeurs entament leur image auprès des utilisateurs qui, déçus, peuvent boycotter les titres qu’ils plébiscitaient auparavant. Reste à trouver l’équilibre, pour des jeux gratuits avec micro-paiements sans tomber dans un fonctionnement abusif.