Avec la sortie prochaine de la Samsung Gear 2, le site spécialisé dans les tests de réparation, iFixit, a décidé de voir ce que donne cette montre en terme de démontage et de réparabilité. Et c’est un bon résultat.

pol

Comme à son habitude, le site iFixit s’est livré à une petite session de tests sur la Samsung Gear 2, et il en ressort qu’elle est en grande partie réparable puisqu’elle se démonte très facilement. Du coup, en cas de panne ou d’exclusion de garantie, un réparateur ou amateur d’électronique devrait s’en sortir sans trop d’encombres. On découvre donc dans le test que le bracelet s’enlève très facilement. Le boitier est fixé par quatre micro-vis, qui une fois enlevées permettent de séparer la montre en deux avec facilité puisqu’aucun câble ne vient gêner cette étape. La batterie peut être retirée aisément grâce aux instructions écrites dessus. Le haut parleur se retire lui grâce à une petite pince, voire même une pince à épiler. Même chose pour de nombreux composants dont le circuit imprimé avec le processeur relié à l’écran par un simple câble. Au bout du compte, iFixit lui confère une note de 8/10. On en attendait pas tant pour une montre connectée.

A titre de rappel, la Gear 2 sera équipée du système d’exploitation Tizen, compatible avec de nombreux appareils Samsung Galaxy. L’écran est un AMOLED de 1,63 pouce affichant une définition de 320 par 320 pixels. La montre est munie d’un processeur double-cœur cadencé à 1 GHz et épaulé par 512 Mo de RAM et 4 Go de mémoire flash. On y retrouve de nombreux capteurs « fitness » pour mesurer sa fréquence cardiaque, le nombre de pas effectués ainsi qu’un moniteur d’activité physique, de sommeil et de stress. La Gear 2 sera vendue en France au prix de 250 euros, et viendra seconder le Galaxy S5, dont la sortie est attendue pour ce vendredi 11 avril. Il se pourrait qu’à cette montre compagnon succède une autre Gear, surnommée « Solo », laquelle serait capable d’accueillir une carte SIM. Une nouvelle étape dans le monde des montres connectées.

Vous pouvez lire le test complet et illustré de iFixit à cette adresse.