On l’a dit plusieurs fois, le coût en développement logiciel d’un mobile est tout sauf négligeable (il n’y a pas encore d’usine d’OS en Chine, et l’offshore logiciel n’est pas si peu cher qu’il semble l’être).

Alors quand Android est mis à disposition gratuitement et librement, cela permet à des entreprises de se lancer avec de faibles moyens.

C’est notamment le cas d’Amico qui lance le Brava. Un téléphone aux caractéristiques de moyenne gamme qui promet donc un prix relativement peu élevé (mais il y a fort à parier qu’aucun opérateur ne le sponsorise) :

  • APN 3 megapixel autofocus
  • Processeur 624MHz Marvell
  • Slot microSD
  • écran 3″ » WQVGA résistif

Il y a fort à parier que l’écran résistif saura convaincre tout les déçus des écrans capacitifs (qui sont plus nombreux qu’on ne veut bien le croire).

Source : Engadget