On savait que Xiaomi allait sortir un routeur WiFi performant à bas prix, le MiRouter. La société chinoise vient de lever le voile sur ses caractéristiques et en a également profité pour annoncer l’arrivée d’un mini routeur WiFi, le MiRouter Mini, ainsi qu’une version évoluée de sa box HDMI, la Mi Box.

10007351_697681786939592_7442749619843774509_o

La jeune entreprise Xiaomi propose des smartphones abordables mais qui ne lésinent pas sur les composants, pour proposer l’un des meilleur rapport performances / prix. Le revers de la médaille, c’est que ces produits sont pour le moment uniquement distribués en Chine et qu’il n’est pas toujours facile de se les procurer en importation. Toujours est-il que Xiaomi vient de frapper un grand coup avec deux routeurs WiFi et une nouvelle version de sa box HDMI.

 

MiRouter : un routeur WiFi qui fait aussi NAS

mi router

Le MiRouter est un hybride : c’est un routeur WiFi qui fait également office de périphérique de stockage réseau. En effet, il intègre un disque dur de 1 To qui devrait être accessible par tous les appareils du réseau et sûrement depuis Internet pour accéder à ses données depuis n’importe où. En d’autres termes, en plus d’être un routeur, le MiRouter est également un NAS.

Du point de vue des composants, Xiaomi n’a pas lésiné sur les moyens. On retrouve donc un SoC Broadcomm dual-core cadencé à 1 GHz et assisté par 256 Mo de DDR3. La partie WiFi n’est pas en reste avec le support de la toute dernière norme 802.11ac (2×2) dual-band 2,4 et 5 GHz qui peut atteindre un débit théorisque de 1167 Mbps. Le MiRouter est également équipé de la technologie beamforming pour permettre aux ondes de se concentrer sur un angle précis pour atteindre des meilleurs débits. Le MiRouter coûtera 699 yuans soit 113 dollars environ, ce qui est vraiment ridicule pour un Routeur WiFi 802.11ac / NAS 1 To.

 

MiRouter Mini : un mini routeur coloré

980368_697677786939992_5540005796157338156_o

Xiaomi en a également profité pour lever le voile sur le MiRouter Mini, un petit routeur WiFi. Il sera disponible en plusieurs coloris : blanc, orange, vert, bleu et rose. Sa taille semble relativement contenue, tout comme son prix, de 129 yuans, soit environ 21 dollars. Il dispose de deux antennes qui prennent place de part et d’autre du mini routeur. La puce WiFi est encore une fois très performante avec la prise en charge de la norme 802.11ac (2×2) dual band 2,4 et 5 GHz. De quoi permettre d’atteindre un débit théorique de 1167 Mbps contre 300 Mbps pour le 802.11n. Le routeur dispose d’un port USB pour connecter un disque dur externe et le transformer en NAS. Un firewall est également de la partie pour protéger le réseau.

 

Mi Box v2 : et la 4K fut

mi box

L’entreprise chinoise a fait évoluer la Mi Box, sa box HDMI à brancher à une TV. Au programme : le support de la 4K avec une nouvelle puce et une partie WiFi plus soignée. Le SoC est un quad-core ARM Cortex-A9 cadencé à 2 GHz et épaulé par 2 Go de DDR3. Le stockage fait appel à 4 Go de mémoire flash eMMC avec le support des disques dur et clés USB et des cartes micro-SD. Mais l’avantage de la box est sa partie WiFi qui devrait permettre la lecture de flux 4K depuis le réseau avec le support du WiFi 802.11ac dual-band 2,4 et 5 GHz. La puce graphique, un Mali-450MP6, permet également de faire tourner de nombreux jeux directement sur son téléviseur. Le prix de la box : 399 yuan soit 64 dollars.

On ne verra surement jamais ces produits commercialisés en France et c’est dommage. Mais la firme qui a débauché l’an dernier Hugo Barra de chez Google a la volonté de s’exporter à l’international. Nous avons donc hâte de voir les produits Xiami débarquer en France. Mais à quel prix ?