Le Snapdragon 805 de Qualcomm est très attendu pour prendre place dans les flagship des constructeurs. Remplaçant du Snapdragon 801, il apportera de nombreuses améliorations avec notamment sa puce graphique Adreno 420 qui est censée être 40 % plus performante qu’un Adreno 330 présent dans les Snapdragon 800 et 801. Nos confrères d’Anandtech ont pu réaliser de nombreux benchmarks de la puce intégrée dans une tablette de développement Qualcomm. Les résultats sont très prometteurs.

Snapdragon 805

Au début du mois d’avril, Qualcomm avait commercialisé une tablette de développement équipée d’un Snapdragon 805. Nos confrères d’Anandtech ont pu tester ce terminal et lui faire passer toute une série de benchmarks pour tester les capacités de son processeur (quatre cœurs Krait 450 cadencés à 2,65 GHz) et de sa puce graphique (Adreno 420 cadencé à 600 MHz). Si rien n’a vraiment changé du côté des cœurs Krait à part une légère augmentation des fréquences, l’architecture du GPU a été modifiée en profondeur. Ce qui devrait permettre une efficacité énergétique supérieure dans les jeux mais également la prise en charge d’OpenGL ES 3.1, de DirectX 11_2 et de la tesselation matérielle. Des technologies qui devraient permettre un niveau de détail plus élevé. Découvrons sans plus attendre les résultats de nos confrères.

Adreno 420 tesselation

Le Snapdragon 805 de la tablette de développement a été comparé au Snapdragon 801 présent dans le Galaxy S5 et cadencé à 2,45 GHz ainsi que dans le HTC One M8 cadencé à 2,3 GHz. Nos confrères ont également inséré dans les benchmarks l’Apple A7 de l’iPad Air, le Tegra 4 de l’Asus Transformer Pad TF701T ainsi que l’Atom Bay Trail du Transformer Book T100.

Un processeur légèrement plus rapide

SunSpider 805

basemark 805

Sans surprise, sur SunSpider, le Snapdragon 805 se révèle 6 % plus rapide que le Snapdragon 801 présent dans le Galaxy S5. Ceci est expliqué par la différence de fréquence entre les deux SoC. Sur BaseMark OS en revanche, le Snapdragon 805 obtient à peu près le même score que son petit frère car dans ce benchmark, la tablette de Qualcomm s’est révélée peu performante dans le teste de mémoire. N’oublions pas que le SoC est toujours à l’état de développement et que des améliorations sont à attendre pour les produits finaux.

Une puce graphique réellement rapide

T-Rex 805

BaseMark X 805

L’Adreno 420 dévoile ici le potentiel du Snapdragon 805. La puce de Qualcomm prend la tête dans tous les benchmarks et se permet même de surpasser l’iPad Air reconnu pour ses performances 3D. La différence avec le Snapdragon 801 du Galaxy S5 et HTC One M8 est de taille : entre 50 et 60 % ! Ce qui en fait une puce idéale pour prendre en charge les futurs appareils dotés d’une dalle QHD de 2560 x 1440 pixels, bien plus gourmande en puissance GPU. À titre de comparaison, le Tegra K1 présent dans la Mi Pad dévoilée la semaine dernière obtiendrait, selon Xiaomi, 26 FPS sur Manhattan et 60 FPS sur T-Rex.

La puce idéale ?

Le Snapdragon 805 semble être une puce réellement intéressante pour les futurs téléphones haut de gamme des constructeurs. Toutefois, il reste encore une inconnue : sa consommation énergétique et donc son efficacité énergétique. Nos confrères n’ont pas pu tester ce point et ont précisé que la tablette était connectée au secteur lors des tests. Qualcomm annonce une consommation en baisse de 20% lors du test T-Rex HD de GFXBench par rapport au Snapdragon 800. Si cela se révèle exact, Qualcomm aura réalisé un important travail d’optimisation sur son architecture car la puce est toujours gravée en 28 nm, comme ses prédécesseurs. Pour rappel, plus la gravure d’une puce et fine et plus sa consommation est basse.

Le Snapdragon 805 est attendu dans les produits commercialisés à partir du 2ème semestre 2014. Pour plus de résultats et de détails sur le Snapdragon 805, n’hésitez pas à consulter le site d’Anandtech.