Le service Amazon Prime prend du galon avec l’ajout d’une plateforme de streaming musical à l’abonnement annuel de livraison rapide. Après des mois de négociations avec les labels, Amazon a réussi son pari.

Capture d’écran 2014-06-12 à 10.06.11

Amazon a vu juste. Désireuse de proposer sa propre offre musicale, la firme a visiblement réussi à mener à bien les négociations avec les maisons de disques américaines, alors que celles-ci s’annonçaient rudes. Nous en parlions il y a de nombreuses semaines, Amazon voulait intégrer une plateforme de streaming à son service Amazon Prime, et ce dans le but de concurrencer les grands acteurs du secteur que sont Spotify ou encore Beats, d’autant que ce dernier est maintenant sous le joug d’Apple.

C’est maintenant chose faite puisque le service est d’ores et déjà accessible.  Les utilisateurs d’Amazon Prime – qui paient déjà 99 dollars par an pour l’abonnement – n’auront pas à débourser un centime de plus pour avoir accès au service. Une offre d’essai est également disponible, avec 30 jours de gratuité, et de laquelle il faudra se désinscrire à la fin du délai pour ne pas être débité.

Les doutes étaient permis quant à l’exportation de ce service. Il faut savoir que l’interface de la plateforme est accessible partout dans le monde, mais n’est en réalité exploitable que par les abonnés au service de livraison Amazon Prime, soit notamment les USA et leurs voisins canadiens. Le catalogue comprend un nombre limité de titres disponibles sur les labels américains ayant signé avec Amazon, soit environ un million. On sait pour le moment que l’expérience d’écoute se base sur un système de playlists, mais sans précision supplémentaire. À noter que les titres peuvent également être téléchargés afin de pouvoir être écoutés hors ligne.

Avec l’arrivée de la musique, Amazon couvre un éventail très complet de services dans son offre Prime. Reste maintenant à voir si Prime Music finira par s’exporter un peu partout, et rencontrera le succès espéré – avec un prix de l’offre globale qui ne sera visiblement pas revu à la hausse – face à des concurrents qui se sont montrés particulièrement actifs dans ce secteur, aux Etats-Unis tout du moins. On pense notamment à l’arrivée du service de streaming Beats, récemment lancé aux USA et assorti de son rachat par Apple, et à l’éventuel rachat de Songza par Google.