Il y a tout juste un an, Google créait une petite surprise dans le monde du streaming de contenus depuis un périphérique mobile vers un téléviseur. Son Chromecast souffle sa première bougie : l’occasion de jeter un œil en arrière et de voir le chemin parcouru par le petit dongle HDMI.

Chromecast

C’est en réalité hier que le Chromecast a fêté son premier anniversaire. Initialement lancée aux États-Unis le 24 juillet 2013, la clé HDMI, qui permet de diffuser du contenu multimédia depuis un mobile ou une tablette (ou depuis le navigateur Chrome sur Mac ou PC) vers un écran de TV, a patienté de longs mois avant de faire son entrée sur la scène internationale. Il a notamment été référencé en France en mars 2014, après avoir assuré de très bonnes ventes outre-Atlantique – on parlait en mars de millions d’exemplaires écoulés. Aujourd’hui, le dongle est disponible dans vingt pays à travers le monde, dont effectivement la France, mais aussi la Belgique, la Suisse, le Canada ainsi que quelques pays d’Europe et pays anglophones. Si son succès n’est pas étayé de chiffres précis, il est facile de se faire une opinion de son attractivité, lorsqu’émergent des rumeurs de dongles du même ordre fabriqués par d’autres marques.

La recette du succès n’est pas bien compliquée à comprendre. Le Chromecast est peu onéreux (35 dollars US ou 35 euros), il est facile de se l’acheter puisqu’il est disponible sur le Play Store, et certains opérateurs le référencent – au printemps, SFR l’a proposé avec ses formules carrées pour 5 euros. De quoi motiver les plus réticents à investir. La clé, elle, permet de streamer des contenus stockés localement sur un périphérique mobile, mais aussi d’accéder à des services de VoD ou de catch-up TV. Hulu, Netflix, HBO et bien d’autres sont accessibles aux USA. En France, on peut citer France TV Pluzz notamment, bien que certaines chaines se soient montrées réticentes, à l’image de TF1 et M6. La liste des applications compatibles avec le Chromecast se consulte ici notamment.

Netflix au côté de Chromecast à la rentrée

Pour le cas du marché hexagonal, l’arrivée d’un autre service américain pourrait fort donner un coup de pouce au dongle de Google. Les longs mois de rumeurs et de rencontres avec les professionnels du secteur se sont soldés par une annonce officielle : le lancement de Netflix aura lieu en France (mais aussi en Suisse et en Belgique) en septembre prochain. L’une des applications Chromecast les plus populaires sera donc incluse aux stores francophones par la même occasion.

Netflix

En bonus, Google propose, pour les propriétaires d’un Chromecast domiciliés aux États-Unis ou encore en France et ayant investi dans le dongle avant le 30 septembre 2014, un cadeau sympathique. 90 jours d’utilisation gratuite du service de streaming musical Google Play Music All Access leur sera offert via un code, sachant que l’abonnement revient habituellement à 10 dollars par mois.