Récemment, vous n’avez pas pu passer à côté de l’affaire « Antennagate » d’Apple. Lors de la conférence donnée par Steve Jobs vendredi dernier, le patron a annoncé que la plupart des portables sur le marché possédaient le même problème d’antenne que l’iPhone 4.

En effet, l’iPhone 4, lorsqu’il est tenu de la main gauche perd beaucoup en qualité de réception et ce phénomène peut même parfois conduire à la coupure de l’appel.

Après la conférence d’hier, une page internet a été mise en place par Apple démontrant un problème similaire sur le Blackberry Bold 9700, le Droid Eris d’HTC ainsi que le Samsung Omnia II. Jobs avait par ailleurs annoncé que les téléphones Nokia étaient vendus avec des  « autocollants ‘Ne pas toucher ici' ».

L’histoire n’a pas du tout été appréciée du côté des entreprises accusées et aujourd’hui elles l’ont fait comprendre.

Rim a dans un premier temps annoncé, par l’intermédiaire de son PDG, que l’entreprise « ne souhaitait pas être mélée à une débacle dont seul Apple est responsable ». Il indique par ailleurs que « RIM est un leader mondial dans la conception d’antenne » et que « les revendications d’Apple sur les produits de RIM semblent être une tentative délibérée de manipuler la compréhension du public sur le fonctionnement des antennes et de détourner ainsi les difficultés que rencontre Apple ».

Rim répond à Apple

Nokia a répondu que « même s’il peut y avoir un problème selon la manière dont on tient l’appareil, l’entreprise fait tout pour que les performances restent acceptables dans n’importe quelle situation ».

Samsung met également son grain de sel en précisant que l’antenne ne se trouve pas à gauche mais tout en bas de l’appareil, évitant ainsi au maximum le contact avec les mains : aucun problème de réception à ce jour pour la firme coréenne.

Enfin, HTC compte le chiffre de 0.016% d’appels à la hotline suite à ce problème soit 35 fois moins que le nombre d’appels reçus par celle d’Apple.

En conclusion, Apple semble être bien seul dans cette affaire où effectivement, l’on peut bel et bien dégrader la réception d’un téléphone mais pas d’autant que sur l’iPhone 4. La technique du « tout le monde dans le même panier » ne semble pas porter ses fruits : les autres constructeurs ayant déjà résolu ou amoindri ce problème. A voir maintenant si la stratégie du « don de protections » fonctionnera …

Et vous, qu’auriez-vous fait à la place d’Apple afin de résoudre ce problème d’antenne ?