La publicité s’invite par étapes sur Instagram, et une nouvelle étape vient d’être franchie : l’arrivée de la lecture automatique et en boucle des vidéos. Une nouveauté qui ravira davantage les publicitaires que les utilisateurs.

instagram publicité

Instagram, racheté un milliard de dollars par Facebook et fort de plus de 300 millions d’utilisateurs, subit une mise à jour qui rendra la publicité plus visible. En effet, le réseaux social des selfies, au départ sans publicité, ne rapporte pas grand chose à la firme de Mark Zuckerberg. Octobre dernier, Instagram a donc vu les vidéos sponsorisées fleurir, uniquement aux États-Unis dans un premier temps, sur les fils d’actualité de ses utilisateurs (comme sur Facebook en somme).

Une petite nouveauté vient d’apparaître, pas du goût le plus sûr et probablement pas de celui de ses utilisateurs les plus assidus : des vidéos sponsorisées qui tournent en boucle et qui se lancent toute seule. Ce sera aussi le cas pour les vidéos non sponsorisées. Le problème, c’est qu’il n’est pas possible de désactiver la lecture automatique, ce qui peut faire exploser facilement la consommation de données. Malgré tout, il est toujours possible de désactiver le préchargement des vidéos en dehors du Wi-Fi, avec un intérêt limité puisque les vidéos se lanceront toujours automatiquement une fois que l’utilisateur passera dessus sur sa timeline.

Bref une mise à jour pour le plus grand bonheur de Facebook et des annonceurs, mais pas forcément celui des utilisateurs et des opérateurs. Avec cette nouvelle fonctionnalité, Instagram se rapproche de Vine, l’application vidéo de Twitter, qui repose sur le partage de vidéos qui tournent en boucle. Toutefois, les vidéos réalisées sur Instagram sont rarement faites pour être lues en boucle.