On l’avait (pré)dit, les set-top box sous Android viendront du pays du soleil levant et d’Akira.

La société ISB Corp., qui a choisi de s’installer dans une des villes de l’équipe Frandroid (à savoir Tokyo), et qui travaille activement sur Android a fait la démonstration fonctionnelle d’une set-top box fonctionnant sous Android :
android-stp-rm-eng

Rappelons que la quasi intégralité de ces boîtiers numériques de salon dédiés à l’univers TV fonctionnent sous GNU/Linux et que parmi les membres important de l’Open Handset Alliance figurent un nombre important d’intégrateurs et de fabriquants de set top box.

Cette proximité entre l’univers de la téléphonie (et en particulier celui des androphones) et celui des set top box s’explique notamment par l’usage de technologies similaires (en particulier les processeurs ARM) mais aussi de problématiques commerciales similaires. On pense en particulier au canaux de distributions gérés par des opérateurs, aux exclusivités, etc.

Nul doute, dès lors, qu’après s’être attaqué au marché de la téléphonie, l’OHA s’attaquera à celui de la télévision. Rappelons de plus que dans certains pays comme la France, ces deux marchés se rapprochent très très vite.