Lors de l’annonce du One M9, HTC n’a pas abordé la protection appliquée sur l’écran de 5,1 pouces. Selon les dernières informations, HTC utiliserait du verre Gorilla Glass de 3e génération sur certains lots et du verre de 4e génération sur d’autres.

HTC One M9 (1 sur 1)-2

htc-buttonLors de notre test du HTC One M9, nous avions contacté le constructeur taïwanais pour en savoir plus sur sa fiche technique. À la question « quel est le traitement utilisé pour l’écran », HTC s’était contenté de répondre « Gorilla Glass ». Le constructeur n’avait donc pas précisé la génération de verre utilisée. Pour rappel, le nouveau Gorilla Glass 4 est plus résistant que la génération 3, que ce soit au niveau des chocs ou des rayures. Sur ce dernier point, Corning avance une résistance trois fois supérieure à la génération précédente. Si l’on en croit un document révélé par le célèbre leaker @upleaks, HTC utiliserait pour son One M9 du verre Gorilla Glass de 3e génération ainsi que du verre de 4e génération. L’utilisation de l’une ou l’autre protection dépendrait uniquement du lot en sortie d’usine. Le document, qui serait interne à HTC, recommande également d’éviter de parler de la vitre du M9+ avec les clients.

Nous avons contacté HTC France pour en savoir plus et mettrons à jour l’article si le constructeur nous apporte une réponse. Dans tous les cas, HTC ne réalise pas de publicité mensongère puisque la fiche technique ne précise pas le type de protection utilisée et le constructeur se limite d’indiquer « Gorilla Glass ». Toutefois, il est dommage que le consommateur ne puisse pas connaître le type de protection avant l’achat du terminal. Une situation qui nous rappelle celle des Galaxy S6 et S6 edge de Samsung qui utilisent, sans distinction et sans en informer le consommateur, un capteur photo Sony ou Samsung. Certes, dans tous les cas, le cahier des charges interne est respecté, mais de telles pratiques empêchent les consommateurs de se fier aux tests qui ne seraient pas réalisés avec le modèle précis qu’ils détiennent.

htc-ban