Nous vous parlions il y a peu du « différent » entre Google et Oracle (qui détient depuis l’année dernière Sun Microsystem, et donc les brevets Java)

Google vient de répondre aux accusations, en se plaçant du côté de la communauté Java open-source :

« Nous sommes déçu qu’Oracle ait choisi d’attaquer Google et la communauté Java open-source, avec cette poursuite sans fondement. La communauté Java open-source va plus loin qu’une seule société et travaille tous les jours pour rendre le Web meilleur. Nous allons défendre fortement les standards open-source, et continuer à travailler avec l’industrie pour développer la plateforme Android. »

Informationweek.com nous cite même un article de James Gossling, le créateur de Java, pour bien montrer la situation entre les deux sociétés :

« Lors de la réunion d’intégration entre Sun et Oracle, où nous avons été interrogés sur la situation en matière de brevet entre Google et Sun, on pouvait voir les yeux du juriste d’Oracle briller »

Google semble ne rien risquer, en effet ils avaient justement décidé de ré-écrire totalement leur machine virtuelle Dalvik, pour ne pas devoir payer de licences Oracle. Ce dernier voudrait bien pourtant profiter du succès d’Android et des revenus qui en découlent….