Si la semaine prochaine sera à coup sûr celle d’annonces importantes, ces derniers jours ont été marqués par l’attente de Marshmallow et des premiers Nexus qui l’accompagneront. Pendant ce temps, BlackBerry a annoncé un virage stratégique et Xiaomi a une nouvelle fois présenté un smartphone prometteur. Voici les informations qui ont marqué cette semaine du 21 septembre. 

Tout (ou presque) sur les prochains Nexus

Le Nexus 6x

Le Nexus 6x

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les prochains Nexus, annoncés ce 29 septembre, n’auront plus grand-chose de secret à leur présentation. On les a vus sous toutes leurs coutures, de leur boîtier aux coloris choisis par Google, avec notamment du bleu-vert chez le Nexus 5X. On ne reviendra pas sur les caractéristiques attendues chez les deux appareils, que vous pouvez retrouver ici et , et qui seront confirmées la semaine prochaine. En revanche, on exprimera quelques doutes concernant le design des deux appareils, pas forcément aussi enthousiasmant que ceux de leurs prédécesseurs.

Le Xiaomi Mi 4c est officiel

Xiaomi Mi 4c

Xiaomi tenait conférence cette semaine, et n’a pas fait le déplacement pour de simples mondanités. Car pendant son événement, le géant chinois a annoncé le lancement d’un tout nouveau smartphone, un Mi 4c aux caractéristiques prometteuses, mais aussi quelques accessoires, et a exposé son entrée dans le petit monde des MVNO chinois. Beaucoup de nouveau, donc, pour une marque qui n’en finit pas de se diversifier, et que plus rien ne semble effrayer.

Pour ce qui concerne le Mi 4c, autant dire que Xiaomi frappe fort, avec un modèle aux caractéristiques haut de gamme dans un corps n’excédant pas les 5 pouces, et avec en bonus de l’USB type-C. On y trouve un Snapdragon 808 couplé à 2 ou 3 Go de RAM, 16 ou 32 Go de stockage, un capteur photo de 13 mégapixels avec un autofocus à détection de phase et une batterie de 3020 mAh, compatible QuickCharge 2.0. Un bel ensemble soutenu par un prix situé entre 182 et 210 euros, hors frais d’importation et taxes diverses. Autant dire que même en passant par la case de l’importation, il se pourrait bien qu’il s’agisse là d’une excellente affaire.

Ça bouge chez HTC

htc-one-a9

Après un M9 esthétiquement réussi, mais qui peine à convaincre, et un M9+ que l’on attend toujours dans nos contrées, HTC s’apprête à revenir sur le devant de la scène avec un One A9, initialement surnommé Aero, et dont la présentation devrait intervenir le 29 septembre – une journée particulièrement chargée. Cette semaine, les fuites se sont multipliées, montrant notamment la façade de cet appareil dont on notera la présence d’un capteur d’empreintes digitales, mais aussi son dos aux faux-airs d’iPhone.

Ses caractéristiques, elles, se précisent, puisque l’on parle notamment d’un écran de 5 pouces AMOLED en Full HD, d’un SoC Snapdragon 617, de 2 Go de RAM… et de Marshmallow couplé à Sense 7. Des captures ont toutefois montré le One A9 sous Android 5.1.1 Lollipop, l’OS n’étant pas encore disponible.

Il y aura bien un LG à deux écrans

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Et ce téléphone prendra le nom de V10, probablement modifié en un patronyme un peu plus glamour à sa sortie commerciale. Annoncé le 1er octobre prochain à New York, ce smartphone bénéficie déjà d’une campagne de promotion orchestrée par LG, qui fait entrevoir son double écran frontal par le biais d’une vidéo : en haut de l’écran standard, on devrait donc découvrir un second écran, sous forme d’un bandeau dédié aux notifications et autres raccourcis. Pour l’heure, on parle d’un écran de 5,7 pouces QHD, d’un Snapdragon 808, de 2 Go de RAM et d’un appareil photo dorsal de 16 mégapixels. Bref un LG G4 à l’écran un peu plus grand, et au format original.

Enfin une Pebble élégante

Pebble TIme

Un compte à rebours teasant la présentation d’une nouveauté avait tenté de faire monter le suspense, et c’est surtout la mise en ligne d’une page produit sur Amazon qui aiguisé notre intérêt, quelques heures avant l’officialisation de la bête. Car Pebble, dont l’excellente montre est tout sauf un objet de design (sauf pour qui apprécie le style jouet-en-plastique), propose désormais son modèle Time dans une mouture ronde, esthétiquement nettement plus réussie.

L’écran de cette nouvelle Pebble Time est plus petit, son boîtier est épais de 7,5 mm (les montres connectées dépassent souvent le centimètre), et le reste de ses caractéristiques est identique aux autres modèles de la série. On retrouve des coloris or rose, argenté ou noir, des bracelets cuir, bref un peu de style dans ce monde de brutes.

Ne m'appelez plus Venice

BlackBerry Venice

Si Venice évoquait un certain charme, BlackBerry a bel et bien choisi de ne pas conserver ce nom de code pour la commercialisation de son téléphone à clavier coulissant et doté de l’OS Android, et l’a officiellement confirmé. Non, le Canadien le fera appeler Priv, pour « private », afin de souligner sa capacité à assurer la sécurité des données personnelles de l’utilisateur. Rappelons d’ailleurs à ce titre que Samsung et BlackBerry sont partenaires depuis près d’un an dans le cadre de systèmes de sécurité pour smartphones.

Ces détails témoignent surtout d’une officialisation qui ne saurait plus tarder, et nous permettra de découvrir un smartphone haut de gamme chez BlackBerry, orienté grand public (contrairement au PassPort) et tournant sous Android Lollipop. Une gageure pour le Canadien, victime collatérale de l’ère du smartphone dans laquelle il n’a pas su s’inviter suffisamment tôt, mais aussi une véritable promesse pour ceux que les claviers complets tentent toujours autant. Avec un Snapdragon 808, un écran QHD de 5,4 pouces et 3 Go de RAM, on s’attend de toute manière à un produit franchement convaincant.