En 2006, lorsque Motorola était encore le second constructeur de téléphones portables dans le monde, ils avaient mis en place à l’époque toute une stratégie pour le marché chinois, qui était déjà un énorme marché. La célèbre gamme de smartphones Ming était la base de la stratégie de Motorola pour débarquer sur le marché chinois avec des smartphones.

La logique veut que la restructuration de l’offre Motorola dans les pays occidentaux, où Motorola a décidé de se concentrer sur les smartphones qui lui permettent d’augmenter ses marges, soit reprise en Chine avec la gamme Ming.

De gauche à droite: Motorola Ming MT810, A1680 et XT806

Voici donc les: Motorola Ming MT810, A1680 et XT806. Ils reprennent le format classique des téléphones Ming avec le système de face avant transparente qui peut pivoter comme un clapet. Ce sont des téléphones haut de gamme avec des écrans 3,2 pouces en résolution 854 x 480 pixels, un appareil photo 5 mégapixels capable de filmer en 720p…

Ces trois androphones sont assez similaires, chacun sortira chez un opérateur chinois spécifique.

  • le Motorola A1680, compatible WCDMA, pour China Unicom
  • le Motorola MT810, compatible TD-SCDMA, pour China Mobile
  • le Motorola XT806, compatible CDMA2000, pour China Telecom

On retrouve Android 2.1 sur tous les modèles, excepté pour le Motorola MT810 équipé de OPhone OS 2.0 (basé sur Android).

Motorola a adopté une stratégie très agressive en Chine, avec la sortie de 11 androphones depuis le début de l’année. Une stratégie qui s’avère payante, au premier semestre un androphone sur deux vendu en Chine était de la marque Motorola.

Source : Crave