C’est une semaine chargée qui s’achève, marquée par quelques surprises. Entre un Microsoft aux décisions difficiles à suivre et un smartphone aux couleurs d’un rappeur français, impossible de s’ennuyer. Voici les actualités qui ont marqué ces derniers jours.

Le Kirin 950 est officiel

huawei-kirin-950-10

On attendait son annonce, puisqu’elle avait été évoquée par les dirigeants de la marque, et il  n’a pas manqué à l’appel : le Kirin 950 de Huawei est bel et bien officiel. Alors que la firme chinoise a dernièrement utilisé ses Kirin 930/35, avec quelques déceptions à la clé, chez son Mate S notamment, on attend un réel gain en performances. Gravure en 16 nm chez TSMC, quatre cœurs Cortex-A72 et quatre Cortes-A53 caractérisent ce nouveau SoC doté en outre d’un GPU Mali-T880. Grosso modo, on peut espérer d’excellents résultats en termes graphiques comme en matière de puissance. Le tout a déjà été matérialisé par de premiers tests sur Antutu, peu révélateurs toutefois de l’expérience utilisateur que l’on peut en attendre. Il faudra attendre l’officialisation du Huawei Mate 8, qui en sera le premier ambassadeur, à la fin du mois, pour observer la puce à l’œuvre.

Huawei numéro 2 en Europe

Huawei Mate S (16 sur 20)

À la publication des derniers résultats financiers des différents constructeurs de mobiles succède celle de leur classement en tant que vendeurs sur le marché. À ce petit jeu, et d’après le très sérieux institut Kantar, c’est Huawei qui ressort grand gagnant du troisième trimestre 2015. La marque chinoise, qui ne cache pas son ambition de devenir leader devant Samsung d’ici 2017, serait ainsi 2e vendeur de mobiles en Europe (France, Italie, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni) sur la période étudiée. Et cela s’entend sur une période précédant la sortie du Nexus 6P et de ce fameux Huawei Mate 8.

L'improbable #bendgate du Nexus 6P

Nexus 6P Bendgate

Il y a déjà un nom pour cette affaire qui n’en est pas vraiment une : le « bendgate ». Car à en croire la vidéo postée par un testeur américain, qui a réalisé l’opération sur deux différents appareils, le Nexus 6P aurait une fâcheuse tendance à se tordre lorsque l’on exerce une pression avec les mains. Tandis que les autres testeurs de l’appareil, de l’autre côté de l’Atlantique, vantent la solidité de conception de ce terminal, on ne peut que rester perplexe : emplacement des doigts savamment choisi pour courber la coque ou force démesurée chez le youtuber, pas facile de trancher. Reste que l’on a peu de chances de voir des Nexus 6P se plier ainsi à tous les coins de rue, et que ni Google ni Huawei n’ont pris la peine de répondre aux accusations qui les visent.

Microsoft fait table rase de ses anciennes offres OneDrive

onedrive logo

Alors que l’on parle de Microsoft pour le lancement de la bêta de Cortana sur iOS, aux États-Unis, c’est pour une autre affaire qui convainc nettement ses clients que Redmond fait parler de lui. Car sans crier gare, la firme américaine a tout bonnement amputé ses offres OneDrive dédiées au stockage en cloud d’une bonne partie de leur intérêt. Son offre illimitée dédiée à ses abonnés Office 365 disparaît, l’espace fourni gratuitement à tous les internautes est divisé par trois, et ses offres payantes sont nettement moins généreuses que par le passé. Avec une communication aux abonnés absents, Microsoft suscite l’ire des internautes, et laisse entrevoir un manque de rentabilité de son service. Sera-t-il repositionné par la suite, par exemple pour du cloud destiné aux entreprises ? C’est ce que l’on peut attende.

Activision croque Candy Crush

Candy Crush Saga

Il ne manquait que le jeu mobile à Activision pour offrir un panel complet de titres. Et plutôt que de développer une nouvelle branche nécessitant de lourds investissements en termes de finances et surtout de temps, l’éditeur a choisi de tabler sur une firme déjà bien connu des mobinautes et autres joueurs sur Facebook : King. C’est donc 5,9 milliards de dollars qu’Activision a mis sur la table – plus de 5,3 milliards d’euros – pour acquérir la firme. Et pas de doute, l’Américain ne compte pas abandonner le système free-to-play plébiscité par King, qui vient d’ailleurs de lancer un dernier titre particulièrement gourmand en la matière : Blossom Blast Saga. Notez que King compte conserver des équipes indépendantes, et maintenir sa stratégie de monétisation.

Rohff lance son propre smartphone

surnaturel R500

Aspirant Dr. Dre à la française, le rappeur Rohff s’est associé à la marque Danew pour lancer son premier smartphone. Un terminal très à propos baptisé Surnaturel R500, et dont les caractéristiques n’ont que très succinctement été évoquées. Ce que l’on sait, c’est que l’appareil à la gloire de Rohff sera doté d’un écran Full HD de 5 pouces, qu’il aura un processeur quadricœur, qu’il coûtera 300 euros… et qu’il arborera un R rouge lumineux sur sa coque dorsale. Un ovni qui sera commercialisé à partir du début décembre, et que l’on testera avec joie.

30 millions pour Netatmo

Netatmo Station Météo

C’est certainement l’une des entreprises les plus emblématiques de la French Tech. Netatmo, créé il y a quatre ans et présent à l’international, vient de procéder à une levée de fonds d’envergure : ce sont 30 millions d’euros qu’il a récoltés auprès de plusieurs investisseurs, dont principalement Legrand, spécialisé dans les équipements électriques et l’habitat. Frédéric Potter, le PDG de Netatmo, conserve la majorité des parts, mais Legrand devrait bénéficier de l’expérience de son nouveau poulain pour se développer dans le domaine de l’Internet des Objets. Quant à Netatmo, il compte bien accroître sa présence internationale, et conquérir la Chine.