Vous n’avez pas eu le temps de suivre la journée d’hier ? Voici les quelques actualités qui ont marqué le lundi 18 janvier, le temps d’engloutir votre café. WhatsApp devient finalement gratuit, Xiaomi re-verrouille ses bootloaders et un nouvel OS concurrent d’Android Wear sont au menu du jour.

xiaomi-mi-4c-8

WhatsApp assume enfin sa gratuité

Mais comme il ne s’agit pas de donner dans la philanthropie, nul doute que Facebook – le propriétaire de cette application de messagerie – trouvera le moyen de proposer des contenus payants dans WhatsApp pour compenser le manque à gagner. Qui devait être faible puisque, même si sa gratuité n’est officielle que depuis hier, dans les faits, rares sont les mobinautes à s’être acquittés de leur abonnement annuel de moins d’un euro.

Xiaomi perd des points chez les amateurs de bidouille

La marque chinoise, sans trop crier gare, a changé sa politique concernant le bootloader de ses smartphones – du moins trois d’entre eux : leur prochaine mise à jour le verrouillera tout bonnement. Une modification qui, en cas de smartphone rooté, supprimerait tout bonnement le root, avec des conséquences parfois fâcheuses. Il ne reste plus qu’à espérer que Xiaomi propose une ROM internationale supportant de multiples langues, afin de pallier le problème touchant les importateurs installant des ROM sur ses appareils…

Si on essayait AsteroidOS à la place d’Android Wear ?

Une alternative à Android Wear, et open source : voici ce que propose AsteroidOS, déjà testé sur une LG G Watch. L’OS se présente comme une distribution Linux supportant les pilotes Android notamment, ce qui lui confère une compatibilité avec les montres Android Wear. À réserver à ceux qui aiment mettre les mains dans le cambouis et veulent s’écarter de l’hégémonie de Google.