Voici une prise en main du PMP de Samsung, le Samsung Galaxy Play 50 qui était là, caché et tout seul au milieu de tous les baladeurs. En effet, la Galaxy Tab n’était pas la seule annonce concernant Android de Samsung, bien que l’on s’attendait à l’arrivée du Samsung YP-MB2 alias Galaxy Touch, bien plus proche du Galaxy S avec un écran 4 pouces, (il faudra attendre ce baladeur qui aurait sûrement eu un positionnement prix bien trop élevé actuellement), la surprise est venue de ce PMP sous Android.

Il avait à sa tête un casque audio que j’ai (Griphine) retiré pour la vidéo. Ce PMP se présente sous un aspect blanc enrobé d’une coque plastique brillante, il est très léger, maniable et rapide.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Pour rappel, il intègre un écran tactile capacitif de 3,2 pouces, le Wi-Fi, un appareil photo de 2 mégapixels, un Tuner FM et Android 2.1 (Eclair) avec l’interface TouchWizz 3.0.

Trois boutons à l’avant dont une seule physique située au milieu (retour au bureau)

La finition est plutôt bonne et la taille de l’écran suffisante pour une expérience assez proche des premiers androphones comme le HTC Hero ou le Samsung Galaxy, qui possèdent un écran de taille similaire. L’écran du Play 50 n’est pas de technologie AMOLED mais TFT-LCD, avec une technologie tactile capacitive multi-points. On n’assiste malheureusement pas aux performances d’un écran AMOLED, mais cet écran s’en sort très bien avec des contrastes et une luminosité acceptables.

Appareil photo de 2 mégapixels à l’arrière du PMP

Côté performances, avec un processeur cadencé aux alentours de 600 Mhz fabriqué par Samsung, le Galaxy Play est loin de son cousin le Galaxy S et son 1Ghz. Néanmoins, ses performances sont bonnes et nous avons trouvé qu’il se comportait très bien avec Android.

Réglage du volume

Justement, le Play 50 intègre la version 2.1 d’Android avec l’interface TouchWiz que nous retrouvons sur le Galaxy S et les autres smartphones sous Bada OS de la marque. Il s’agit donc de la même interface que le Galaxy S épurée des fonctions de téléphonie. Avec la présence du WiFi, une puce GPS, un accéléromètre et une boussole, ce Samsung Galaxy Play 50 est signé par Google et possède l’Android Market (environ 75 000 applications à ce jour). Il est important de souligner qu’il s’agit du premier baladeur MP4 (PMP) sous Android équipé de l’Android Market et d’une qualité sonore assez correcte, mais avec le bruit autour, il est difficile d’émettre un réel constat. On en saura plus après un vrai test. Samsung nous a certifié qu’il sera mis à jour au moins sous Android 2.2, un bon point.

Bouton de déverrouillage

Le Samsung Galaxy Play 50 sera disponible en novembre en France à 199 euros pour la version 8 Go, et 249 euros pour la version 16 Go.

Comme vous l’avez certainement remarqué, Samsung a positionné le Galaxy Play à un prix assez élevé par rapport à la concurrence, une politique de prix en continuité par rapport autres produits Samsung lancés en Europe mais qui nous semble assez risqué sur ce marché très concurrentiel.

Sur Android, Archos a présenté l’Archos 32 assez similaire sur de nombreuses caractéristiques, la seule différence à noter est la présence d’une puce GPS sur le baladeur Samsung, néanmoins une différence qui n’explique pas la différence de prix, l’Archos 32 (sans Android Market mais avec l’AppsLib) avec 8 Go de mémoire interne sera vendu à 149 euros, soit 50 euros moins cher. On peut aussi le comparer au tout nouveau baladeur sous Android de Philips, le GoGear Connect (Android Market) qui sera commercialisé en octobre/novembre en France à 249 euros en version 16 Go, soit exactement le même positionnement que Samsung.

Samsung Play 50 à côté d’un iPod Touch de troisième génération

L’autre concurrent hors Android est bien sûr l’iPod Touch renouvelé la semaine dernière par Apple, cette quatrième génération d’iPod Touch est désormais équipée d’un écran 3,5 pouces Rétina (comme l’iPhone 4), ainsi qu’un processeur Apple A4 cadencé à 1 Ghz, de deux caméras (VGA en frontale et une caméra arrière capable de filmer en 720p HD) pour un prix de 239 euros pour la version 8 Go.

Bien que la finition du Samsung Galaxy Play 50 soit à la hauteur de nos attentes, son prix est trop élevé. Un prix correct n’aurait pas dépassé les 149 euros en version 8 Go.

Plus de photos sur cet article.

Cette prise en main est un article collaboratif entre Griphine, Ulrich et Alexis.