Beaucoup de conférences cette semaine, chez Facebook, Meizu ou HTC, mais aussi quelques surprises, notamment avec le lancement de la deuxième Developer Preview d’Android N. Retour sur les principales caractéristiques qui ont marqué cette semaine.

Android N Developer Preview 2 fait ses premiers pas

android N

Cela faisait un petit mois que la première Developer Preview d’Android était sortie, et l’on savait que Google, d’ici l’été, proposerait quelques mises à jour de cette bêta à destination des développeurs. Sans crier gare, elle est donc arrivée cette semaine, apportant avec elle des corrections de bugs, évidemment, mais aussi quelques nouveautés.

En toute logique, il ne s’agit pas de fonctionnalité majeure – le multi-fenêtres ou les Direct Replies sont déjà lancés – mais plutôt des ajouts mineurs, tels le support de nouveaux emojis ou, moins visible, mais important, le support natif de l’API Vulkan. En termes d’interface, de nombreux détails ont été modifiés, à l’instar de l’affichage des dossiers sur le lanceur d’applications. Nova Launcher s’est d’ailleurs empressé de s’adapter à cette nouvelle donne.

Facebook révèle l'avenir de son réseau social

Mark-Zuckerberg-Facebook

Comme Mountain View et sa Google I/O ou Samsung et sa Developer Conference, Facebook organise chaque année son F8, un événement dédié aux développeurs. C’est donc l’occasion de présenter les nouveautés techniques qu’ils pourront utiliser, et d’évoquer leurs conséquences pour l’utilisateur final. Ces dernières concernent notamment Facebook Messenger, l’outil de messagerie qui va intégrer des Bots dédiés aux interactions entre les entreprises et les particuliers.

La réalité virtuelle est également au menu des ambitions de Facebook pour l’avenir, puisque Mark Zuckerberg a présenté une caméra dédiée à la création de contenus signés Facebook. Quant aux Instant Articles et à l’API Live, ils montrent bien que pour Facebook, il s’agit d’héberger un maximum de contenus pour ne pas laisser les internautes sortir de son giron.

HTC dégaine son nouveau flagship, le 10

HTC 10 (12 sur 13)

Plus de « One » chez HTC, mais une dizaine. Le Taïwanais a présenté cette semaine son 10, smartphone premium visant à égaler, voire à dépasser, les fleurons de Samsung ou de LG. La marque s’en est d’ailleurs donné les moyens puisque contrairement au One M9 en son temps, ce HTC 10 adopte les composants haut de gamme du moment. Écran QHD, lecteur d’empreintes, Snapdragon 820 et 4 Go de mémoire vive sont donc de la partie, dans un appareil au design soigné. On notera également un aspect logiciel revu, avec l’arrivée de Sense 8.0, et le soin apporté à l’appareil photo du terminal, estampillé UltraPixel 2. En attendant notre test complet de l’appareil, nous vous avons concocté une prise en main de ce HTC 10.

Les smartphones mini ne sont plus à la mode

htc-10-lifestyle

Deux marques, mais une seule manière de procéder. Comme nous l’indiquions plus haut, cette semaine était celle de la présentation du HTC 10. Mais pas seulement, puisque la firme a également officialisé un HTC 10 Lifestyle, une version aux performances revues à la baisse par rapport au 10. Le Taïwanais, qui compte vendre son appareil dans les pays émergents, et au moins en Inde, a ainsi remplacé son Snapdragon 820 par un Snapdragon 652, a retranché 1 Go à sa mémoire vive et a passé son USB Type-C en USB 2.0. Mais pas question d’en faire un téléphone plus petit, puisqu’en termes d’apparences, le HTC 10 et le HTC 10 Lifestyle sont identiques, que ce soit en termes de design que d’écran.

Même combat chez LG, dont le G5 SE faisait depuis quelques jours l’objet de rumeurs persistantes. L’appareil est lui aussi une version « lite » du G5 classique, dont on sait au moins qu’il en conservera les dimensions. On s’attend à y retrouver le même Snapdragon 652 et 3 Go de RAM. Autrement dit, des caractéristiques de milieu de gamme dans une coque haut de gamme.

OnePlus apporte enfin Marshmallow sur son One

oneplus one installation android marshmallow 5

C’était l’un des grands retardataires de la vague de mises à jour vers Marshmallow, et c’était d’autant moins pardonnable que CyanogenOS, qui l’anime, est disponible en version 13 (basée sur Android 6.0) pour d’autres mobiles depuis des semaines. OnePlus vient enfin de déployer l’OTA en question sur son One, et la mise à jour est disponible pour une installation manuelle auprès de ceux qui ne souhaitent pas attendre. Pour Oxygen OS, en revanche, il faudra attendre.

À lire sur FrAndroid : OnePlus One : Android Marshmallow est enfin là, voici comment l’installer

Meizu affiche ses ambitions haut de gamme

meizu-pro-6-9

C’était cette semaine que Meizu tenait la conférence dédiée à son nouveau flagship, le Pro 6. Pour ce smartphone, la marque chinoise voit grand : un écran Super AMOLED, pas QHD mais Force Touch (3D Press dans son jargon), un SoC Helio X25 de MediaTek, 4 Go de RAM et un appareil photo soigné. Pas de chance toutefois, s’il tourne sous Marshmallow, ce Pro 6 embarque toujours une version de Flyme OS peu adaptée à l’occident et, surtout, il fait encore l’impasse sur la bande 4G 800 MHz. Meizu promet de travailler sur ce point, et l’on peut espérer voir arriver des appareils pleinement compatibles avec la 4G française d’ici l’année prochaine.

En attendant notre test complet, là encore, nous vous avons réservé une prise en main détaillée de ce Meizu Pro 6.