À l’aube des vacances, l’actualité se calme nettement dans le monde de la mobilité. Enfin presque, puisque c’est tout de même cette semaine que Google a officialisé le nom de la prochaine version d’Android, à savoir Nougat. Ce n’est pourtant pas tout : voici les actualités à retenir de cette semaine du 27 juin.

Android N sera tendre comme du nougat

android-nougat

On l’attendait de pied ferme, ce petit nom de version – nécessairement sucré, comme le veut la tradition initiée par Google. Certains espéraient qu’après son partenariat avec Nestlé lors de la sortie de KitKat (Android 4.4), Google récidive en optant pour Nutella, la marque de Ferrero. Finalement, et après un vote ouvert aux internautes, trusté notamment par des Indiens poussant une pâtisserie locale, c’est le nougat qui a remporté la mise. La statue du Bugdroid dédiée à Android Nougat a donc fait son entrée sur le campus Google, et l’on sait que cette sucrerie correspond à la version 7.0 d’Android. Voilà en tout cas de quoi plaire aux Montiliens.

À lire sur FrAndroid : Android N 7.0 Nougat : la liste des terminaux mis à jour

Avec son Axon 7, ZTE revient sur le segment haut de gamme

DSC09751

Les derniers smartphones de ZTE, dont l’Axon Elite, n’avaient pas vraiment su faire rêver en Occident, et la marque se faisait de plus en plus discrète. Jusqu’à la sortie de son Axon 7, un smartphone annoncé il y a quelques semaines en Chine, et qui sera commercialisé dans l’Hexagone dans le courant de ce mois de juillet. L’appareil, que nous avons pris en main, a de quoi interpeler, avec son écran QHD AMOLED de 5,5 pouces, son Snapdragon 820, ses 4 Go de RAM et son appareil photo prometteur, le tout pour 449 euros. Attention toutefois, sa mouture dotée d’un écran Force Touche et de 6 Go de RAM reste l’exclusivité de la Chine.

Wileyfox et Echo partent à l'assaut de l'entrée de gamme

Le Smart 4G

Le Smart 4G

On savait plus ou moins que Wileyfox présenterait au début de l’été de nouveaux modèles. C’est chose faite depuis le 28 juin, date à laquelle la marque britannique a officialisé un trio de smartphones sous la bannière Spark. L’intérêt ici tient à ce que les prix affichés démarrent à 120 euros, pour un Spark aux caractéristiques d’entrée de gamme, mais qui a le mérite de tourner sous CyanogenOS 13, basé sur Marshmallow.

Le même jour, c’est la marque Echo, de l’autre côté de la Manche, qui présentait des terminaux à moins de 130 euros, avec des caractéristiques là encore légères, mais aussi un rapport qualité-prix intéressant. On notera ainsi les Echo Smart 4G et Echo Note, des phablettes compatibles avec les réseaux LTE, dont le moins cher sera facturé 99 euros.

Un smartphone à 3 euros, c'est possible

ringing-bells-freedom-251_0

C’est un smartphone à trois euros que le marché indien a vu débarquer cette semaine, et que certains médias ont pu voir. Le Freedom 251, facturé 251 roupies (soit un peu plus de 3 euros au taux de change actuel), est proposé par Ringing Bells, une marque locale qui a certes bénéficié d’une énorme exposition grâce à cet appareil, mais a également essuyé nombre de critiques. Reste que l’appareil, aux caractéristiques logiquement très modestes, fonctionne.

 

Du changement dans la gestion de la data chez les opérateurs

free-mobile-islande

Cette semaine, deux opérateurs se sont illustrés, notamment dans le domaine de la data. C’est le cas de Free Mobile qui, suite à la victoire de l’Islande en 8e de finale de l’Euro 2016, a annoncé l’inclusion du petit pays à son offre de roaming international. Une bonne nouvelle suivie par un changement appliqué à la facturation de la data à l’étranger dans le cadre de son Pass Destination. En cas de dépassement des 3 Go autorisés par pays et par an, l’accès à Internet ne sera pas coupé et la facturation se fera hors-forfait. Une décision pas forcément gênante, selon le pays dans lequel vous voyagez.

Côté Bouygues, l’heure est également à la facturation, puisque l’option data illimitée le weekend offerte à une partie de ses clients devient payante. Comptez cinq euros mensuels.