Encore une fois, notre communauté de membres nous amène des informations très intéressantes. Cette fois-ci remercions tous ensemble Tama-chan !

Tama-chan (du forum) nous a fourni un lien vers businessinsider qui étudie les méthodes de rémunération des développeurs pour les applications de l’iPhone ! Je pense que ce n’est pas trollesque que de dire que ça s’applique pour Android (dans une moindre mesure) ! L’article s’attarde sur la publicité dans les applications. Nous vous parlions ici-même de l’ajout de AdSense de Google dans le SDK, sachant que des solutions telles que AdMob sont déjà disponibles.

En gros, l’article explique que seules 5% des grosses applications de l’AppStore avec près de 1 000 000 d’utilisateurs rapportent beaucoup ! Et qu’ensuite peu d’applications sont génératrices de beaucoup d’argent. Ils calculent qu’une application de 1000 utilisateurs avec 10 encarts de pub affichés génèrent entre 10 et 20$ par mois… C’est vraiment peu…

Le tableau suivant fait encore plus mal :

Utilisateurs actifs

Nombre d’applications

% des applications

> 100 000

116

5 %

10 000 – 100 000

322

14 %

1 000 – 10 000

625

27 %

< 1 000

1 246

54 %

Ce sont les applications pour iPhone gérées par AdMob. On voit que 71 % des applications ne rapportent presque rien, 14 un peu et seulement 5% de quoi se faire plaisir (avec souvent une vraie équipe de développeurs derrière). Donc si vous voulez devenir riche par la pub, vous avez intérêt à avoir une application très populaire.

Parmi les autres modèles économiques, on a bien sûr les applications payantes, le contenu payant dans l’application… mais nous allons y revenir très prochainement.

Utilisateurs actifs

Nombre d’applications

% des applications

> 100 000

116

5 %

10 000 – 100 000

322

14 %

1 000 – 10 000

625

27 %

< 1 000

1 246

54 %

Total

2 309

100 %