Edward Snowden a présenté au MIT un concept de coque d’iPhone permettant de brouiller de façon matérielle les données cellulaires.

Edward_Snowden_mirror

Lorsqu’on évoque la sécurité mobile et la protection des données personnelles, il est bien difficile de ne pas penser à Edward Snowden, l’ex-employé de la NSA qui a révélé la surveillance de masse effectuée par l’agence de sécurité nationale américaine. Et les techniques de récupération de données peuvent même s’effectuer lorsqu’un smartphone est éteint (ou faussement éteint plutôt), ce qui justifie la paranoïa d’Edward Snowden, telle qu’on l’a aperçue dans le documentaire CitizenFour, qui retrace l’histoire de l’informaticien.

Snowden est depuis devenu une figure de proue sur le thème de la protection des données personnelles, et il a présenté au MIT, avec Andrew « Bunnie » Huang une idée d’accessoire pour iPhone, capable de brouiller les signaux radios et GPS du mobile, ainsi que d’indiquer une activité suspecte sur le smartphone.

gdegdrgdgd

Il s’agit d’une coque que l’on fixe sur le smartphone, et qui vient s’accrocher au tiroir pour carte SIM. Ainsi, il est en mesure de se brancher directement, de manière matérielle, sur les modems radio et GPS du terminal. Une méthode que les deux hommes ont nommée « introspection directe ». D’après les visuels présentés, la coque s’équiperait d’un écran et de boutons, permettant de la contrôler facilement, et de consulter les données concernant les connexions.

Snowden et Huang comptent fournir le code source de l’accessoire, afin de permettre son élaboration par d’autres personnes.

À lire sur FrAndroid : Pour Barack Obama, le chiffrement n’est pas forcément une bonne idée