LTPS. Que l’on désire acquérir un nouveau smartphone ou que l’on suive tout simplement l’actualité high-tech, on rencontre souvent cet acronyme pour définir les qualités d’un écran. Embarquez avec nous pour un voyage au cœur de la technologie d’écran LTPS.

capture-decran-2015-11-03-a-14-52-56-630x394-630x394

Parfois marketing, parfois technique, les acronymes des différentes technologies d’écran signifient pourtant bien quelque chose pour le produit final. Pour y voir plus clair, il faut comprendre le fonctionnement du marché des écrans pour smartphone où deux grandes technologies s’y opposent : le LCD et l’AMOLED.

 

LCD : la base

Présente dans une majorité d’affichages électroniques tels que les écrans d’ordinateurs ou d’appareils photo, la technologie LCD (écran à cristaux liquides) repose sur des pixels passifs. C’est-à- dire qu’ils n’émettent pas de lumière et doivent donc disposer d’un rétroéclairage. La famille LCD se scinde ensuite en plusieurs types d’écrans, suivant la technologie et les matériaux utilisés à la fabrication (a-Si, IGZO ou LTPS) et suivant le positionnement des cristaux dans la dalle (TN, IPS, VA, etc).

Huawei Mate 8 7

La dalle LCD du Huawei Mate 8

 

AMOLED : une autre technologie

A l’inverse, les écrans AMOLED n’utilisent pas de cristaux liquides mais des diodes électroluminescentes organiques. Celles-ci produisent leur propre lumière, ce qui permet d’obtenir des noirs d’une grande profondeur, puisque les pixels sont éteints, et de consommer théoriquement moins d’énergie. On retrouve cette technologie dans la majorité des smartphones Samsung récents comme le Note 7, ainsi que dans le OnePlus 3.

Samsung Galaxy Note 7 4

L’écran Super AMOLED du Galaxy Note 7

 

LTPS : une technologie unique, un marché en progression

Nous avons vu précédemment que plusieurs types d’écrans LCD existent en fonction des matériaux et des technologies utilisées durant la fabrication. Pour aller plus loin, analysons le marché des écrans LCD à technologie LTPS pour Low Temperature PolySilicon.

Côté fabrication, les dalles LTPS utilisent un matériau particulièrement sensible à la lumière, que l’on retrouve d’ailleurs dans la composition des panneaux solaires : le silicium polycristallin. Il est synthétisé à basse température (inférieure à 650°) contrairement aux autres technologies comme l’a-SI ou l’IGZO qui utilisent des températures importantes.

fabrication_ecran_smartphone

Côté utilisation, cette technologie présente plusieurs avantages… D’abord la densité théorique maximale de 500 pixels par pouce, qui rend facilement accessibles les résolutions Full HD (1080p), QHD (1440p) voire même 4K / UHD (2160p) sur des petites diagonales. Ensuite, le LTPS permet un gain de place dans le smartphone comparé à un écran a-SI et une consommation d’énergie mieux maîtrisée qu’avec les autres technologies LCD.

 

LTPS vs AMOLED

Et le succès est au rendez-vous ! Comme le montre ce graphique, les écrans LTPS/IGZO constituent actuellement plus d’un tiers du marché des technologies d’écran avec 35% contre 30% en 2015.

marche_ecran_ltps_2016_lcd

Source : WitsView (Janvier 2016)

Les écrans LTPS restent plus coûteux à produire que les autres types d’écrans LCD, mais de plus en plus d’acteurs s’y intéressent. Apple, par exemple, investit régulièrement dans le groupe Foxconn, producteur, entre autres, de dalles LTPS. Conséquence, les prix du marché évoluent à la baisse et le LTPS devient plus accessible aux fabricants de smartphones.

Et c’est ainsi que l’on peut profiter de cette technologie dans la majorité des terminaux récents, tels que le Huawei Mate 8, tous les iPhones récents, le Sony Xperia Z5 ou encore le Honor 8. Sur les smartphones 2015-2016, ce sont généralement les dalles LTPS IPS qui concurrencent les dalles AMOLED mais les rumeurs annoncent l’arrivée de ces dalles sur les iPhone 8.

 

Le LTPS remplace l’a-Si

Un marché qui progresse principalement grâce aux achats de smartphones milieu et haut de gamme dans les pays émergents, puisque la dalle LTPS y remplace la dalle a-Si, à présent reléguée pour l’équipement de terminaux bas de gamme affichant une faible densité de pixel par pouce (moins de 200 DPI).

Autre aubaine pour la technologie LTPS : l’arrivée massive d’écrans QHD (1440p) sur le marché afin de profiter au maximum de la réalité virtuelle sur smartphone. Et l’on peut aussi s’attendre à la retrouver lorsque débarqueront les premières tablettes 4k (avec une diagonale d’au moins 9 pouces) qui nous permettront de profiter de jeux encore plus réalistes sur nos petits écrans… Décidément, le LTPS semble avoir de beaux jours devant lui !

 

Pour aller plus loin

Vous souhaitez en savoir plus sur les écrans LCD, AMOLED et toutes les technologies (IPS, IGZO, Super AMOLED, définition, résolution) ? Nous vous avons concocté un dossier long mais passionnant sur le sujet ! Nous avons également réalisé un article pour expliquer la signification de l’écran LTPS-LCD sur le Honor 8.

À lire sur FrAndroid : Ecrans IPS, AMOLED, IGZO, LTPS : tout savoir sur les technologies d’affichage