Tesla a livré moins de voitures que prévu en raison d’un retard au niveau de la production.

Tesla Model S

Tesla a livré 22 200 voitures semi-autonomes sur le quatrième trimestre de 2016. Parmi celles-ci, 12 700 étaient des Model S et 9 500 des Model X. Au total, le constructeur enregistre un score honorable avec 76 230 livraisons réalisées sur l’ensemble de l’année. Mais malheureusement, cela reste en dessous des objectifs qu’il s’était donnés.

Dans un communiqué, l’entreprise explique que la production des voitures a pris du retard et que cela a eu des conséquences sur les livraisons. Pour expliquer ces délais, la firme avance le fait qu’elle a concentré beaucoup de ses ressources au lancement de son dernier pilote automatique plus performant. L’intégration hardware de celui-ci sur les nouveaux véhicules aurait ainsi posé des difficultés. Telsa précise tout de même avoir réussi à atteindre ses objectifs en termes de production.

2 750 retards

Au total, 2 750 commandes n’ont pas été respectées dans les temps. Les zones impactées par ces retards de livraison sont essentiellement l’Europe et l’Asie. Il est important de préciser toutefois qu’une livraison n’est comptabilisée que lorsque le commanditaire a bien reçu l’automobile. Toutes celles en cours d’acheminement n’ont donc pas été prises en compte dans les calculs du quatrième trimestre.

Victime du succès

Tesla indique que les demandes de Model S et X ont atteint des sommets avec une hausse de 52 % sur le dernier trimestre de 2016 par rapport à la même période l’année précédente. Une hausse qui s’inscrit dans la continuité du troisième trimestre.

En outre, les Model 3, de leur côté, souffrent également de leur popularité. En effet, certaines des commandes devront attendre jusqu’à la moitié de l’année 2018.