Le développement d’Android chez Google pourrait être uniquement financé par la publicité générée.

Quand Google a lancé Android sur le marché, son argument était d’apporter l’ouverture d’Internet sur le marché mobile. L’esprit open source était également mis en avant.

Mais il ne faut pas oublier que Google reste une entreprise et doit financer ses projets.

Dans un article de Newsweek, le PDG de Google vient d’annoncer que le volume généré par les publicités suffisait à couvrir ses coûts. Mais il ne faut pas oublier que la plateforme dispose aussi de l’Android Market et sur chaque transaction, Google récupère 30% du prix.

Cette annonce n’est pas très surprenante car en étant présent sur plus de 60 téléphones et 20 opérateurs, le nombre de téléphones (et donc de consommateurs) est très conséquent.

Il ne faut pas oublier que dans une précédente interview, le PDG avait déclaré que le traffic sur le moteur de recherche avait triplé.

Eric Schmidt indique également que si la plateforme atteignait le milliard d’utilisateurs, le service pourrait valoir 10 milliards de dollars !

Mais Google ne compte pas se reposer sur ses lauriers, car on attend très prochainement la sortie de Google Music (avec la prochaine version d’Android ?). Quand on sait ce qu’iTunes génère comme argent, il y a fort à parier que Google ne se lancera pas dans une activité déficitaire.

Tous ces chiffres sont toutefois à relativiser, car le géant et ses partenaires sont attaqués de toutes parts : Apple, Microsoft, Oracle…

L’entreprise devra certainement débourser beaucoup d’argent pour se défendre dans les mois à venir.

Note : La première illustration est téléchargeable sur customize.org.