OpenMoko fait parler de lui à l’occasion de la sortie de son combiné phare, le Neo1973. Il s’agit d’une distribution Linux mobile qui a pour principal caractéristique de réutiliser l’intégralité des briques les plus populaires du logiciel libre telles que Xorg pour le serveur graphique, GTK pour l’interface, etc. Pour le moment principalement tournée vers les développeurs, elle est représentative du monde des hackable devices, c’est-à-dire des terminaux ouverts sur lesquels on a la possibilité de développer ses propres applications et de modifier les applications existantes.

A l’occasion du Mobile Monday parisien du mois d’avril, nous avons rencontré Lucas Bonnet, développeur chez Bearstech qui nous a parlé plus en détail d’OpenMoko et de son avis sur Android :

Nous tenons à nous excuser pour la qualité pauvrissime de la vidéo, mais le matériel et le froid ressenti par le caméraman sur les toits de Paris aidant, la bande saute régulièrement.