PCMag a récemment réalisé une interview d’Andy Rubin, superviseur du développement d’Android chez Google.

La question de l’arrivée de Windows Phone 7 comme concurrent sérieux a été posée. Sa réponse fut on ne peut plus claire :

Le monde n’a pas besoin d’une autre plate-forme. Android est gratuit et ouvert ; je pense que la seule raison pour laquelle vous créez une autre plate-forme est une raison politique.

Il a également ajouté que malgré que la concurrence soit une chose positive, Android est tout de même une excellente plateforme, particulièrement efficace. Il ajoute également que c’est un franc succès et un système ouvert.
Après l’éloge d’Android, il a particulièrement accentué le fait qu’aucune autre plateforme ne serait réellement utile actuellement.

Les avantages d’un nouvel OS sur le marché

Windows Phone 7 est vu comme un grand espoir du côté de la firme de Redmond. La progression sur le marché mobile risque d’être difficile à cause d’une arrivée trop tardive. Toutefois, à la vue de n’importe quel autre secteur d’activité, la concurrence est toujours une bonne chose. Elle permet ainsi le développement d’une technologie de manière beaucoup plus rapide. De nouvelles prouesses seront alors réalisées et les besoins de l’utilisateur n’en seront qu’encore plus satisfaits.

De plus, le système d’exploitation de Microsoft propose une idée d’approche différente. Exit le système tournant autour d’applications. Désormais, il faudra compter sur un OS novateur tournant autour de différents thèmes mis en place par l’utilisateur (appelés « hubs »).

Les inconvénients d’un nouvel OS sur le marché

Désormais, il existe une application pour pratiquement chaque besoin. Ainsi, à quoi servirait un nouveau système d’exploitation qui reprendrait exactement ce que l’on retrouve chez les concurrents ? Il existe aujourd’hui des OS permettant de réaliser tout et n’importe quoi. En quoi l’arrivée de Windows Phone 7 va-t-elle modifier cela ?

De plus, le marché de la téléphonie mobile est un marché où la concurrence est particulièrement difficile et où se faire une place parmi ces enterprises et un pari risqué. Microsoft n’a-t-il pas pris trop de retard ?

Enfin, si l’on se tourne un peu plus du côté des constructeurs de téléphones sous Android, nous pouvons remarquer que les mises à jours d’anciens terminaux vers les nouvelles versions d’Android sont souvent difficiles à mettre en place, les constructeurs confirment régulièrement que « ces mises à jour » sont un investissement important et bloquent des ressources qui pourraient être allouées au développement de nouveaux produits.

Certains constructeurs ont décidé de regarder également du côté de Windows Phone 7 : les mises à jours risqueraient-elles d’être encore plus longues à voir le jour ? Ne serait-ce pas une politique qui pourrait coûter cher à Android ?

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à voter et à donner votre avis dans les commentaires.