Vous n’avez pas eu le temps de suivre la journée d’hier ? Voici les quelques actualités qui ont marqué le lundi 7 août le temps d’engloutir votre café. Au menu du jour, la reconnaissance faciale a priori très fluide de l’iPhone 8, une baisse de pris pour les Google Pixel et Pixel XL avec en prime un casque Daydream et les propos vraiment borderline d’un ingénieur de chez Google à propos de la politique anti discriminatoire de la société. Pour ne manquer aucune actualité, pensez à vous inscrire à la newsletter FrAndroid !

iPhone 8 et la reconnaissance faciale

Remplacé sur l’iPhone 8 par Face ID, Touch ID ne sera peut-être pas une si grande perte, tout compte fait. Apple aurait trouvé comment rendre le déverrouillage par reconnaissance faciale aussi fluide et peut-être même plus sûr que le déverrouillage par empreinte digitale.

Google Pixel et Pixel XL : une offre avantageuse

Les Google Pixel et Pixel XL ne sont pas sortis en France, mais ces smartphones restent des références. Google vient de baisser officiellement leurs prix, avec en bonus un casque Daydream offert !

Des problèmes de discrimination chez Google

Un employé de Google a écrit un document révélant des informations sur l’état de la politique anti discriminatoire de la compagnie, tout en livrant un discours sexiste à l’égard des femmes dans le monde de la technologie.

Et chez nos amis de Numerama…

Netflix rachète Millarworld (Kick Ass, Kingsman)

Netflix annonce sa toute première acquisition d’une société d’édition : il s’agit de Millarworld, éditeur de comic-book créé par Mark Millar. Les créations du prolifique scénariste écossais feront ainsi l’objet de diverses adaptations chez le géant du streaming.

Facebook veut vous faire aimer la démocratie

Facebook tente, selon le média Recode, d’intéresser ses utilisateurs à la politique et à la démocratie. Le réseau social a confirmé travailler sur des fonctionnalités visant à multiplier l’actualité politique dans votre fil. L’entreprise imagine notamment afficher les publications de vos élus, que vous les aimiez ou non.