Pour nVidia, le double-coeur c’est déjà (presque) du passé…

A l’heure où les constructeurs passent à peine aux architectures double-coeur, nVidia taquine le marché et prévoit des architectures quadruple-coeur (quad-core).

  • Jen-Hsun Huang, ancien employé de LSI Logic et d’AMD (en tant que designer de microprocesseurs), qui est aujourd’hui le PDG d’Nvidia.

Jen-Hsun Huang nous annonçait déjà il y a quelques temps que le Tegra 3 était dans sa bonne courbe d’évolution, ce qui laisse une place complète à l’élaboration du Tegra 4. Soit la création d’une nouvelle architecture par an, selon Jen-Hsun. Et d’après ce que nous avions découvert le 24 novembre dernier, cette nouvelle architecture risque de faire beaucoup parler d’elle, puisque beaucoup de points se confirment.

C’est à prendre avec des pincettes, mais voilà à quoi pourrait ressembler le Tegra 3 :

La nouvelle architecture nVidia Tegra 3 actuellement en finalisation est basée sur un ARM Cortex A9 quadruple cœur, le tout étant associé à un chipset graphique basé sur l’architecture d’une carte graphique GeForce 8/9, appuyé par la technologie nVidia Cuda. L’ARM Cortex A9 semble être en tout point un monstre de technologie capable d’encoder de la vidéo HD, voire de la ré-encoder après montage. Donc CPU + GPU, qui sont là pour soutenir et accompagner les performances.

Sans oublier que les prévisions de Mike Rayfield (responsable de la section Tegra chez nVidia) faites au mois d’avril dernier étaient fondées et vraies. Plus précisément, Mike avait annoncé que la puce Tegra 2 ne serait au finale pas destinée qu’aux tablettes, mais aussi aux smartphones et plus spécifiquement aux smartphones Android dès le quatrième trimestre.

Voici ce qu’il avait déclaré : J’ai manqué la première vague Android. La réalité est que j’ai investi plus lourdement dans Windows Mobile / CE. Il estime encore que l’investissement sera rentable, mais il a admis qu’il avait sous-estimé la rapidité avec laquelle progresserait Android. Cela pourrait marquer un départ plus que bénéfique pour la marque.

S’ajoute à ça une hypothèse qui a tenu la route, puisque aujourd’hui, nous savons que deux androphones supportant cette architecture vont arriver sur le marché dans les semaines, mois à venir. Il s’agit du Motorola Olympus et du LG (Optimus) Star.

D’ailleurs, si vous êtes passionné par ce sujet, n’hésitez pas à faire une recherche sur notre blog, nous regorgeons d’actualités qui traitent sur le sujet et l’évolution de nVidia dans le milieu Android.

À l’heure actuelle, il est difficile de donner une date de sortie exacte pour le Tegra 3 dans les terminaux. Si on me demandait un pronostic, je répondrais pas avant le milieu du 2 ème trimestre 2011 et l’intégration dans les terminaux vers le 3ème trimestre 2011.

En attendant, je vous conseille de consulter un très bon papier technique (en anglais) qui explique clairement la gestion de l’énergie et les performances qu’apportent la puce Tegra.

Sachant que le Tegra 2 n’est pas totalement géré par Android de par ses performances, il devrait prendre un tout autre tournant et se voir décupler de puissance avec Android Gingerbread (2.3) et Honeycomb dans les prochains mois.

Et puis avec l’arrivée du code source, ça ne laisse que de bonnes idées pour les développeurs.

Via AndroidandMe & nVidia.