D’après les derniers tests d’experts du site Anandtech, le processeur Hummingbird couplé à son chipset graphique PowerVR SGX 540 en font l’architecture mobile simple-coeur la plus performante en terme de 3D.

En tout cas, c’est ce que l’application GLBenchmark 2.0 témoigne sur ses résultats. On sait qu’un benchmark ne rapporte jamais les résultats exacts, mais l’estimation la plus précise possible.

GLBenchmark 2.0 – Comme son nom l’indique – exécute des tests de performances en se basant sur l’OpenGL ES 2.0 sur les appareils compatibles. La suite comprend deux scénarios sur de longs benchmarks avec une combinaison exigeant les effets de l’OpenGL ES 2.0, ainsi que des tests individuels tels que la vitesse d’échange (pour déterminer le plafonnement des taux de rafraichissement), remplissage de textures, triangles, et essais géométriques. GLBenchmark 2.0 exploite aussi la texture en fonction de la lumière, des bosses, de l’environnement, de cartographie, des éclats, des ombres douces, des surbrillances, des textures sonores, des niveaux de détails, et de la compression des textures.

Sur ce benchmark, tous les systèmes d’exploitations mobiles (ou presque) sont confrontés les uns aux autres, ainsi que tous les derniers appareils mobiles avec les configurations les plus performantes connues.

Notez que ce test est basé sur les résolutions natives de chaque appareil, et qu’aucune n’a été modifiée.

Les appareils mobiles disposant de la plus large résolution sont l’iPad (XGA) et l’iPhone 4 (DGVA), et la plus petite l’iPhone 3GS et l’Optimus One (HVGA). Le reste étant des smartphones du milieu/haut de gamme supportant des résolutions FWVGA et WVGA.

Les appareils mobiles présents ci-dessous ont été testés sur le FPS (frames per second) que l’on peut traduire par images par seconde. Le score le plus haut, c’est le meilleur.

Le premier concerne la partie Egypte se basant sur les performances les plus exigeantes et récentes de l’OpenGL ES 2.0. Le second représente une suite de tests de performances sur l’OpenGL ES 1.1.

Un très bel élan pour le myTouch 4G (similaire au HTC Desire HD) et le T-Mobile G2 (Desire Z) avec leurs architectures de dernière génération MSM8255 (1 GHz) et MSM7230 (800 MHz) et leur chipset graphique Adreno 205. Mais ça ne suffira pas, le Galaxy S/Nexus S avec son processeur Hummingbird cadencé à 1 GHz et son PowerVR SGX 540 reste bien devant.

Voici une vidéo prise depuis un Google Nexus S :

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Néanmoins, il existe des jeux fondés et optimisés sur les performances de l’OpenGL ES 2.0 avec une très bonne base 3D. On pourrait penser à Need for Speed Shift, Raging Thunder 2, Pocket Legends, Rocket BunniesReckless Racing, etc … mais ils ne sont pas au top de leurs performances.

Ce que nous attendons de voir à présent, ce sont des jeux comme Dungeon Defenders, Galaxy On Fire 2… Depuis ce type de jeu, nous pourrons déterminer si des appareils mobiles tels que les Google Nexus One/HTC Desire, Motorola Droid (Milestone) et autres du même calibre pourront supporter ces optimisations graphiques.

D’un autre coté, on attend aussi Android Gingerbread (2.3) et l’amélioration des pilotes graphiques, qui donnera un petit coup de pouce aux terminaux plus anciens.

Source Anandtech.