La prochaine mise à jour de la Samsung Galaxy Tab pourrait la verrouiller pour éviter l’installation de ROMs non officielles.

Screen shot 2010-12-29 at 02.45.49.png

Le nouveau firmware de la Galaxy Tab aura pour objectif d’empêcher les hackers de décoder, modifier ou ajouter des éléments non souhaités par Samsung à sa tablette.

Des membres du forum Xda-Developers ont trouvé des nouvelles builds JM6 A, C et D : le bootloader nécessiterait une identification. Ce programme de bas niveau est utilisé pour démarrer le téléphone (puis Android), mais aussi pour flasher une ROM sur la tablette.Par conséquent, tout ce qui n’a pas été signé officiellement ne pourra plus s’exécuter : firmwares non officiels, anciennes versions de Samsung…

Les hackers sont inquiets car ils essayent actuellement de trouver une solution pour trouver cette clé ou bien utiliser celle d’origine. Une telle approche avait été mise en place par HTC avec le Desire Z / T-Mobile G2. Depuis, les limitations ont réussi à être dépassées. A l’heure actuelle on ne sait pas si ce firmware privatif sera utilisé pour tous les appareils, car les précédents n’avaient pas un tel mécanisme.

Certains s’avancent à dire que la tablette va être difficile à pirater, si ce n’est impossible. Elle deviendrait alors un réel défi à relever comme sur l’Apple iPad. Mais la firme de Cupertino a récemment supprimé le processus de vérification du jailbreak. Il est alors étrange de la part de Samsung de s’aventurer sur un terrain totalement opposé à la philosophie du système d’exploitation. Nous verrons dans quelques semaines si une telle privation sera mise en place.

Source : Galaxy Tabbing