Verra-t-on bientôt des personnes marcher pendant des kilomètres pour recharger leurs téléphones ?

android_batt.gif

Nos smartphones sont connus pour avoir une autonomie dérisoire comparativement aux téléphones mobiles classiques. Les constructeurs profitent du CES pour nous vanter des nouveaux téléphones mais ne communiquent jamais en détails sur la durée d’utilisation avec une batterie. Un élément qui fâche ?

Mais le CES fait aussi place à des inventions qui vont pouvoir révolutionner nos manières de vivre. Cela pourrait être le cas avec l’entreprise américaine Tremont Electric qui grâce à un bâton métallique arrive à recharger des périphériques grâce à l’énergie cinétique.

0,1468,i=285272,00.jpg

Le nPowerPlug est l’outil idéal pour les personnes se déplaçant en mobilité. Jessica Davis, directrice de l’entreprise, cite « les passionnés de plein air qui sont en forêt et n’ont pas accès à un réseau d’électricité, ou les gens qui vont au travail et ont toujours besoin d’une recharge de secours ».

Le PEG (Personal Energy Generator – Générateur d’Energie Personnelle) mesure 23 centimètres de hauteur pour un poids de 312 grammes. Il inclut une batterie au lithium de 1 000 mAh qui se recharge pendant vos mouvements que vous effectuez la journée. L’énergie est créée par l’oscillation d’aimants passant dans une spirale métallique. A titre de comparaison, une minute d’activité correspondrait à une minute de recharge sur l’iPod nano. Mais la porte parole n’a pas pu donner de détails précis entre la quantité de mouvements émis et l’énergie générée.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Les smartphones sont une infime part des gadgets compatibles, car tous ceux disposant d’une connectique USB 2.0 pourront en profiter. Le principe est simple, car il suffit de brancher le câble USB, appuyer sur un bouton et le périphérique se rechargera. C’est notamment le cas des lecteurs MP3. N’essayez cependant pas de recharger votre netbook ou votre ordinateur portable, car la puissance fournie n’est pas suffisante. Les chargeurs seront en vente dès septembre pour 160$, mais la société serait déjà en rupture de stocks. Des accessoires seront par la suite prévus pour générer de l’électricité lorsqu’un vélo sera utilisé.

Source : AFP