Il y a quelques mois nous vous avions parlé de la société Flexycore et de son produit droidBooster qui optimise les performances de la machine virtuelle Dalvik de manière magistrale.

DroidBooster n’est pas une application que vous installez sur votre téléphone pour optimiser les performances. Il s’agit d’une solution destinée aux constructeurs et intégrateurs qui souhaitent disposer d’Android avec des performances accrues. Cette solution intervient au niveau de la construction de la ROM qui sera mise en place sur le matériel en optimisant chaque application destinée à fonctionner sur la machine virtuelle Dalvik.

Flexycore nous avait accordé une interview, suite à la sortie de leur outil de benchmark (véritable base de connaissances des performances de nos androphones) Caffeine Mark, dans laquelle Gilbert Cabilic – CEO – nous avait indiqué que « La performance des systèmes Android a été améliorée ces derniers mois grâce à l’utilisation de plateforme matérielle[…] Malgré tout, même si la performance du haut de gamme continue de s’améliorer très légèrement, les performances restent limitées pour le milieu et bas de gamme. ». Et justement, l’un des buts de DroidBooster est de proposer une solution permettant d’améliorer les performances de l’androphone sans avoir à intégrer des composants de dernière génération extrêmement couteux. Ainsi, DroidBooster permet à des constructeurs et des intégrateurs d’améliorer la performance de l’ensemble de leurs androphones  ainsi que de produire  des matériels performants à bas coût.

Pour prouver les performances de leur produit DroidBooster, Flexycore vient de mettre en ligne une nouvelle vidéo comparant un HTC Magic (avec et sans DroidBooster) et un Nexus One. La vidéo parle d’elle même pour afficher clairement les performances de leur solution.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Source : Flexycore