Ce vendredi 21 janvier avait lieu la seconde édition de la Droidcon en Belgique. La conférence Android de référence en Europe a accueilli plus de 200 personnes dans les superbes locaux de Belgacom à Bruxelles.

Les organisateurs ont souhaité, pour cette édition, diversifier les présentations et ainsi faire intervenir aussi bien des développeurs que des opérateurs, des investisseurs, des étudiants… Chacun des intervenants avait 15 minutes pour présenter son sujet, ce qui a donné une journée chargée avec 17 présentations et 2 keynotes.

Voici ce que l’on retiendra de cette édition :

  • iRail :il n’est plus besoin de présenter BeTrains qui va dépasser dans les prochains jours les 10.000 téléchargements. Cela reste modeste, mais pour un petit pays comme la Belgique, c’est un record! Aucune appli destinée à un public 100% belge n’a encore atteint ces chiffres. iRail est en fait le service qui fournit les horaires des transports en commun et les redistribue à tous les développeurs de manière totalement ouverte et gratuite. Prochaines étapes: s’ouvrir aux autres pays (France, Royaume Uni, Allemagne, Hollande en cours de beta-test) et aux autres moyens de transport (bus, tram, métro). N’hésitez pas à rejoindre le projet si vous êtes développeur d’une appli destinée aux voyages.
  • Solutions de développements Adobe par Serge Jespers : Présentation des outils de développement flash pour le développement d’applications mobiles. Serge Jespers a tenté de réaliser une petite application affichant un carrousel de vidéos et permettant de les lire en moins de 15 minutes, malheureusement le temps a manqué. Toutefois il a pu montrer en vidéo qu’une même application développée avec Flash Builder pouvait fonctionner sur sur tous les appareils équipés de Flash (un téléphone ou une tablette Android, un ordinateur, une Google TV ou encore une tablette fonctionnant avec Blackberry Tablet OS…).  Une autre solution d’Adobe intéressante pour les développeurs fut présentée, il s’agit de InMarket, un service qui permet de publier son application une seule fois pour qu’elle soit distribuée sur plusieurs market.
  • « De l’idée au market en 48h »  par Steven Van Bael : Retour d’expérience d’un développeur Android, insistant sur les points principaux pour réussir son applications Android. L’idée principale étant qu’il faut sortir une application fonctionnelle très rapidement, pour obtenir un maximum de feedback des utilisateurs. Pour y parvenir, voici les points principaux à garder en tête : – Avoir quelque chose qui marche – Rester simple – Ne pas perdre de temps sur des fonctionnalités qui ne sont pas importantes au départ – Améliorer au fur et à mesure.
  • « Comment vendre des applications ? »  par Olga Steidl : Présentation intéressante d’un point de vue marketing et positionnement de son application Android par rapport à la concurrence. L’idée étant que les utilisateurs d’Android ne payent pas et qu’il ne suffit donc pas de créer une simple calculatrice comme il y en a déja des centaines sur le market pour faire fortune. Il faut viser plus grand !
  • « La révolution mobile » par Sigrid Dufraimont : Une vision des smartphones et d’Android par les gens « normaux », c’est à dire le consommateur lambda. Il était très intéressant de comparer la vision des personnes assistant à la Droidcon à la vision d’un utilisateur final qui ne connait globalement pas la différence entre un smartphone et un autre ou qui croit que toutes les applications sont des jeux 🙂 Une présentation qui ramène à la réalité.
  • « Handheld hormones » par Ramón Suárez : Mention spéciale pour cette présentation des différentes hormones influant sur nos actes et nos décisions de tous les jours. Sujet très original pour clore cette conférence, présentant des résultats pour le moins étonnants : Ce seraient la dopamine et l’ocytocine qui nous feraient vérifier nos flux Twitter ou Facebook toutes les 5 minutes. Des études montrent aussi que nous traitons notre téléphone comme s’il était un ami, et que cela nous produisait les mêmes effets.

La prochaine Droidcon aura lieu les 23 et 24 Mars à Berlin, plus d’informations sur droidcon.de.