Ca y est, on tient enfin une date officielle pour le début de production de l’architecture Orion de Samsung. L’orion regroupe deux composants majeurs, le processeur et la puce graphique.

samsung-orion-exynos-4210

En novembre 2010, nous découvrions déjà quelques unes des caractéristiques du futur processeur Orion de Samsung. L’achitecture Samsung Orion Exynos 4210 est gravée en 45nm, et possède 1 Mo de mémoire cache externe. Contrairement à l’Hummingbird, elle gagnera une génération d’avance : L’Hummingbird se base sur un ARM Cortex-A8, et l’Orion Exynos 4210 sur un ARM Cortex-A9. Plus de performances pour moins de consommation.

En premier lieu, le processeur est un double-coeur cadencé à 1 GHz promettant 5x les performances graphiques actuelles de l’Hummingbird, et prenant en charge l’encodage et le décodage de vidéo au format 1080p à 30 images par seconde (plus d’informations).

Ensuite, Samsung cède la puce graphique PowerVR à Texas Instruments, au profit de l’ARM Mali 400 offrant une accélération 2D basée sur l’OpenVG 1.1, et une accélération 3D basée sur l’OpenGL 1.1 et 2.0. La puce graphique est totalement indépendante du processeur, permettant ainsi de minimiser la dissipation de la chaleur pour maximiser la durée de vie de la batterie (plus d’informations).

Si Samsung venait à prolonger ce partenariat avec l’entreprise, le futur des solutions graphiques risquerait d’être des plus compétitifs. Effectivement, il y a quelques mois, nous vous parlions de l’ARM Mali-T604 promettant toujours plus d’améliorations graphiques (plus d’informations).

Au Mobile World Congress, Samsung pourrait dévoiler des prototypes de smartphones et tablettes intégrant sa toute nouvelle architecture Orion. Sachant que la production de masse commencera le mois prochain, l’intégration quant à elle, prendra certainement quelques semaines selon la vitesse de fabrication.

Via ARM Devices.