Et oui, au tour de Qualcomm de s’inviter à la danse et de nous faire valser avec ce qui pourrait être la plus puissante des architectures destinées aux terminaux mobiles (incluant smartphones et tablettes).

L’architecture APQ8064 est gravée en 28nm et intègre quatre coeurs chacun cadencés à 2.5 GHz. La puce graphique serait l’Adreno 320 (un GPU quadruple-coeur) qui aiderait l’architecture à être 12x plus performantes, et à économiser jusqu’à 65% d’énergie en plus en comparaison à la première génération des architectures Qualcomm.

Techniquement, d’accord on parle de performances, mais on peut aussi parler d’un support plus large des hautes résolutions, d’une meilleure gestion des systèmes, d’un meilleur multi-tâche, ainsi que le support de multiples canaux audio et de la 3D stéréoscopique.

De plus, elle permettrait également d’être compatible avec des appareils photos jusqu’à 20 mégapixels (simple ou 3D), soutient de la mémoire PCDDR3 et LPDDR2, et de multiples connectiques USB. Pour les connectivités, on a là ce qu’ils appellent le Quad-Combo, soit le support du Wi-Fi, Bluetooth, GPS et Tuner FM.

La puce Snapdradon APQ8064 est attendue dans le courant de l’année 2012, tandis que la puce graphique Adreno 320 pourrait s’inviter dans ses premières architectures fin 2011.

Plus d’informations dès que possible.