Il ne devrait pas y avoir de Sony Ericsson LiveView 2.

Le Sony Ericsson LiveView est un gadget qui permet de communiquer avec un téléphone Android. La communication est réalisée par Bluetooth. Les informations échangées sont diverses : réception d’un appel, statut Twitter, sms… L’écosystème est agrémenté de plugins, qui est alimenté par des développeurs tiers (via un SDK dédié). Nous avions réalisé le premier test collaboratif de FrAndroid. J’avais publié la première partie courant janvier, mais depuis plus rien. Avec le retard pris, Sony Ericsson a lancé une mise à jour qui corrige quasiment tous les bugs de l’accessoire. Par conséquent, l’ensemble des commentaires négatifs du test ne sont plus toujours valables et sont à rectifier selon la nouvelle expérience. Cela explique donc pourquoi il n’y aura pas de 2ème partie. Cela n’empêchera pas d’autres tests de ce type dans l’avenir, mais nous essaierons de prendre des produits plus « fiables ».

Pour ma part, bien que cette nouvelle version corrige de nombreux bugs, rien n’efface les problèmes de conception. En effet, le LiveView communique en Bluetooth et de part lui-même, il ne sait absolument rien faire. Je m’explique : le LiveView n’a aucune mémoire, toutes les informations affichées sont issues d’une requête auprès du téléphone. Si la connexion est inexistante ou mauvaise, l’accessoire est alors inutilisable.

Mais le problème majeur se trouve au niveau de la politique d’économie d’énergie. Le Bluetooth est un moyen de communication rapide, mais qui est fortement consommateur en batterie. Les périphériques sont donc configurés pour qu’au bout d’une certaine durée, il passe dans un mode d’économie d’énergie. Cela permet donc de faire croire que la technologie est moins consommatrice. Sachant que le LiveView est fortement lié au téléphone et donc au Bluetooth, il peut agir uniquement quand la connexion est active. Or, quelques secondes après qu’il soit en veille, le smartphone va passer à une politique d’économie. Il faut alors prendre sans cesse votre téléphone, pour pouvoir utiliser la montre. Seulement, le LiveView était censé permettre d’éviter de sortir de sa poche son smartphone… A moins que Sony Ericsson travaille sur une version avec mémoire, il n’existe aucune amélioration possible actuellement.

Dimanche dernier, à l’occasion de la conférence de Sony Ericsson, j’ai demandé comment le constructeur voyait le gadget dans l’avenir. La réponse officielle a été que le nombre de plugins va s’accroître et que cela montre un certains dynamisme. Aujourd’hui, il y a environ une trentaine de plugins sur l’Android Market. Mais après quelques minutes d’échanges, mon interlocuteur m’a indiqué que dans les mois à venir, le fabriquant voulait se focaliser sur d’autres accessoires et que la situation pourrait perdurer. En clair, Sony Ericsson va développer de nouveaux périphériques, mais pas un LiveView 2. Cela ne m’étonne pas, mais dégrade à nouveau l’image (de marque ?) du constructeur.

Sachant que la deuxième partie du test est annulée, je vous donne quand même les deux vidéos de test que j’avais réalisé :