La société Raytheon, un fournisseur de technologies travaillant pour l’armée américaine est en train de mettre au point une application sur terminal android : Raytheon Android Tactical System (RATS).

marinoids

L’application utilise une liste d’amis, et permet de les localiser sur une carte, ainsi que de voir leurs itinéraires. Bien évidement ces amis sont des soldats. Cela permet par exemple à un coordinateur de visualiser sur le terrain la position de diverses unités de combat/renseignement et d’envoyer des ordres de déplacement en temps réel.

L’ami peut aussi être un drone (sous android ??), ce qui permet de voir son trajet et d’afficher en streaming vidéo la prise de vue de l’appareil.

Les photos prises par les appareils peuvent aussi être partagées.
C’est une adaptation des réseaux sociaux pour la stratégie militaire.

Le terminal est connecté aux communications cryptées sur le terrain, et s’active via un système biométrique.
L’aspect open source d’android permet aux constructeurs militaires d’inclure android dans leurs systèmes, de le modifier et d’en garder le contrôle total, grâce à l’ouverture du code. Voilà donc un marché sur lequel nous n’attendions pas android.

Reste une question en suspend : le constructeur doit il publier le code de son noyau modifié ?

source : forbes

photo : gizmodo.fr