Les femmes téléphonent plus et envoient davantage de SMS que les hommes. A l’inverse, ils sont plus friands de smartphones.

Comme chaque année, le 8 mars est synonyme de Journée Mondiale de la Femme. Cet événement existe depuis 1977 et est l’occasion de dresser un bilan sur l’égalité hommes/femmes. La condition des femmes reste inégale d’un pays à l’autre. Au niveau professionnel, elles sont généralement bien moins payées que les hommes, à poste égal. Mobistar, un opérateur belge, a voulu rendre hommage à cette journée, en publiant un sondage sur les habitudes de consommation. En publiant un article, FrAndroid participe à sa manière à ce mouvement.

L’étude met en avant que les femmes communiquent plus que les hommes. En moyenne, un appel dure 15 secondes supplémentaires et sur un mois, la différence s’établie à 19 minutes. Pour ce qui est des SMS, c’est encore à leur avantage, car 51 messages supplémentaires sont envoyés. L’écart est donc plus important.

Mais le sexe opposé a aussi ses points forts. Les hommes préfèrent surfer sur Internet : en nombre ils sont 22% de plus à l’utiliser et en terme de données, cela représente 14 Mo. Fait intéressant pour l’opérateur, l’addiction serait telle que 16% des hommes utiliseraient le roaming à l’étranger, et 15% chez les femmes. Les femmes sont plus raisonnables, car la tendance s’inverse : elles appellent moins et envoient moins de SMS, que le sexe opposé.

Les hommes sont plus addicts à la technologie et possèdent 15 % de smartphones, les femmes seulement 6%. Pour ce qui est des cartes rechargeables, le schéma est identique : 59% contre 55%. Mobistar préfère les femmes, car elles recommanderont plus facilement leur fournisseur de téléphonie mobile (57% contre 48%).

Je laisserai le sondage conclure sur la citation :

« Entre les femmes et leur GSM, c’est définitivement une histoire d’amour ! »

Que pensez-vous de ces statistiques ? Pensez-vous qu’elles soient les mêmes en France ?