Un jeune américain a utilisé son smartphone pour afficher les gyrophares de la police. Il risque maintenant cinq ans de prison.

Un smartphone est bourré de fonctions cachées : lampe torche (via le flash de l’appareil photo), branlomètre, mesure de l’angle d’un mur (niveau)… Il existe aussi des applications parfaitement inutiles (donc indispensables ?) qui peuvent afficher des gyrophares de police. Un jeune américain de 20 ans en a utilisé une, qui faisait des flashs rouges et bleus. Il s’en servait pour doubler des voitures qui n’allaient pas assez vite, à son goût. Malheureusement pour lui, une personne s’est rendu compte du manège et a contacté les autorités compétentes, après l’avoir suivi pendant plusieurs kilomètres.

Il a été rapidement arrêté par des officiers de police. Alors qu’ils lui demandaient ses explications, ils se sont rendus compte qu’il possédait une application sachant générer ce type de lumières. Il a donc été emmené en prison et risque aujourd’hui cinq ans de prison, pour usurpation de qualité d’officier de police.

Si une telle idée vous venait un jour à l’esprit, vous êtes maintenant prévenus. Pensez donc à ne pas utiliser une telle application, ni même votre smartphone au volant !

Source : Gizmodo