Le Samsung Galaxy Spica vient officiellement d’être présenté, il sera commercialisé en décembre 2009 au prix de 379 euros nu. Après un Acer Liquid proposé à 349 euros, un LG GW620 dans la même tranche de prix, le Samsung Galaxy Spica suit la même logique avec des prix de smartphones cassés ce qui annonce des prix subventionnés chez les opérateurs très intéressants. Il s’agit en autre du second smartphone de Samsung équipé d’Android, qui sort 5 mois après le Samsung Galaxy (sorti en juillet 2009).

« Beau », son design en me?tal brosse? noir a? l’avant et au toucher « peau de pe?che » a? l’arrie?re, est particulie?rement e?le?gant.

image002

Le prix de vente du Samsung Galaxy Spica s’expliquent en parti par une baissé des caratéristiques, malgré un processeur à 700 Mhz, une batterie de 1500 mAh, 192 Mo de RAM, GPS (avec boussole numérique), du Wifi… certaines caractéristiques justifient clairement cette baisse de prix : pas d’écran AMOLED mais TFT (3,2 pouces), un appareil photo 3 mégapixels avec autofocus, mémoire interne de 115 Mo seulement. Notez qu’il possède néanmoins des caractéristiques au dessus du HTC Tattoo mais inférieures au LG GW620.

samsung_galaxy_spica_001

Le Samsung Galaxy Spica qui portait au départ le nom de Galaxy Lite est donc un smartphone d’entrée de gamme dans le monde des androphones, difficile de le comparer à des monstres comme le X10 de Sony Ericsson.

  • Syste?me d’exploitation Android 1.5
  • 3G+ / WiFi / Bluetooth ste?re?o 2.1 / USB 2.0
  • Ecran tactile 3,2 ‘’ – TFT 65 000 couleurs
  • GPS / Boussole nume?rique
  • Acce?le?rome?tre
  • Touches d’acce?s rapide (Navigateur Internet / Retour a? la page d’accueil / gestionnaire multi-ta?ches / photos)
  • Photo : 3 millions de pixels autofocus
  • Me?moire interne 115 Mo + carte SD 1Go ou 8Go incluse selon les versions
    (extensible jusqu’a? 32Go)
  • Batterie Li-ion 1500 mAh (jusqu’a? 6h50 d’autonomie)
  • Chargeur Micro-USB universel

Nouveauté par rapport au Samsung Galaxy, l’apparition de quelques fonctions supplémentaires propres aux androphones de Samsung : équipé d’un Android 1.5 (Cupcake), on retrouve par exemple le support de Exchange ActiveSync.

Le communiqué de presse se trouve à cette adresse, et maintenant attendons de voir ce qu’il vaut dans un futur test : fluidité, autonomie, intégration d’Android… Le Samsung Galaxy Spica rejoint la longue liste des androphones de sorties pour Noël 2009.