Le Samsung Wave (Bada) goûte à Android, via un portage non-officiel.

Le Samsung Wave S8500 est le premier téléphone sous le système d’exploitation Bada. Créé par le coréen, cet OS est bien apprécié en France, mais reçoit un accueil moins chaleureux au niveau mondial. En effet, il appartient souvent à la catégorie « Autres ». Cela s’explique principalement par le fait que seul Samsung utilise cette plateforme. Il existe toutefois des exceptions comme Blackberry ou iOS. Le Wave se caractérise par un processeur ARM Cortex-A8 d’1GHz, une puce graphique PowerVR SGX540, ainsi que 512 Mo de RAM. Il bénéficie d’un écran Super AMOLED de 3,3 pouces, pour une résolution de 800 x 480 pixels (WVGA).

Désormais, le Wave utilise officieusement Android et plus exactement la version 2.2.1. C’est un hacker polonais qui a réussi cet exploit, en se basant sur une build du Galaxy S. L’ensemble est à globalement stable, le WiFi et la connexion GSM fonctionnent. Cependant, il reste encore beaucoup de travail : les applications ne se lancent pas, la caméra n’est pas utilisable… Normalement le hack n’aurait pas être du fuiter aussi tôt, mais des amis au hacker ont mis en ligne une vidéo sur YouTube :

Ce projet est dans un stade de développement, car plusieurs Wave sont morts. A l’heure actuelle, il ne lui reste plus qu’un seul téléphone et le polonais ne veut donc pas le reprendre dessuite. Plus précisément, il souhaite que les gens lui fassent des dons, pour avoir d’autres Wave en réserve.

Source : bada-world via Engadget