Les Sony Ericsson Xperia 2011 pourront voir leur bootloader déverrouillé.

Au début du mois de mars, nous vous indiquions que le directeur du développement chez Sony Ericsson avait lancé une discussion positive autour du déverrouillage du bootloader. En effet, jusqu’à présent, la gamme Xperia 2010 ne pouvait pas profiter de tous les hacks possibles. Mais pour la gamme Xperia 2011, ce sera possible !

Jusqu’à présent la réponse du non-déverrouillage du bootloader, provenait du fait qu’il n’existait pas une solution technique sécurisée pour faire cela. De plus, le bootloader ne peut pas être partagé, puisqu’il violerait des accords commerciaux avec des partenaires. Il s’agirait des clients des opérateurs ou des développeurs qui veulent protéger leurs applications.

Une solution vient d’être trouvée sur la nouvelle gamme 2011. Cela concerne les Xperia Arc, Xperia Neo, Xperia Play et Xperia Pro. Mais Sony Ericsson souligne que ce ne sera possible que sur certaines versions des téléphones. A cela s’ajoute, l’annulation de la garantie. Par exemple, si le smartphone est verrouillé par la carte SIM (acheté chez un opérateur), il sera impossible de réaliser la manipulation.

Pour voir si le bootloader pourra être déverrouillé, il suffira de connecter le téléphone à un ordinateur et de voir si fastboot fonctionne. Pour la gamme Xperia 2010, comme le X10, il n’y aura aucun changement pour des raisons techniques et juridiques.

Sur son blog, Sony Ericsson fait un long discours sur la non-nécessité de déverrouiller le chargeur de démarrage, pour les utilisateurs novices. Mais la conclusion de l’article indique que cela sera une avancée majeure pour les développeurs. Plus d’informations devraient être communiquées au printemps.

Source : Sony Ericsson Developer Blog