Le bootloader du Sony Ericsson Xperia X10 a bien réussi à être contourné. On peut faire fonctionner un kernel personnalisé.

La gamme Sony Ericsson Xperia Xperia 2011 aura la possibilité de déverrouiller le bootloader. Cela ne concernera que les téléphones achetés nus. Malheureusement, la gamme 2010, ne bénéficiera pas d’une telle fonctionnalité. Mais un an après sa sortie, le Xperia X10, l’ancien téléphone phare va voir son bootloader contourné (et non déverrouillé) officieusement !

Hier, un membre de chez xda-developpers disait avoir réussit l’exploit du déblocage du bootloader. Après plus d’un an d’attente et le premier avril, beaucoup se sont posés la question de la véracité de cette information. Il se trouve qu’elle est juste, car le premier kernel non officiel vient de sortir. Il permet :

  • Suppression de la limite de 32 fps
  • Implémentation de netfilter (pour avoir du tethering natif)
  • Noyau sous volté à 0.950mV pour économiser de la batterie

Ce noyau a été testé depuis plusieurs jours, sans aucun reboot. Le bootloader a été bypassé à l’aide de la méthode kexec/miniloader. Si vous êtes intéressé, rendez-vous sur ce lien.

Beaucoup de monde a critiqué la politique de Sony Ericsson en 2010. Cela concernait notamment les mises à jour, le multitouch, ou encore la communication hasardeuse. Pour l’instant, la situation s’améliore – même si pour le X10, c’est une avancée non officielle – et le constructeur pourrait être une surprise de 2011.

Source : Xperia X10