Motorola Mobility annonce avoir vendu 9,3 millions de terminaux mobiles, dont 4,1 millions de smartphones et  250 000 tablettes.

Parler de Motorola est aujourd’hui erroné. En effet, l’entreprise en tant que telle n’existe plus, car elle a été séparée en deux entités différentes : Motorola Mobility et Motorola Solutions. La première reprend la branche des appareils mobiles, alors que la second est un fournisseur d’équipements pour les télécommunications. Cette division en deux entreprises a eu lieu le 4 janvier dernier. Sachant que nous sommes un site dédié à Android, nous parlons naturellement de Motorola, mais qui signifie en réalité Motorola Mobility. Notez également que cette firme est divisée en deux parties : Mobile Devices, pour les smartphones et tablettes ; Home, pour les décodeurs numériques et solutions vidéo.

L’entreprise a publié ses résultats trimestriels et pour le début 2011, tous les compteurs sont au vert. Les revenus sont de 3 milliards de dollars, en hausse de 22% sur un an. Les ventes ont aussi subit une évolution à la hausse : au premier trimestre, elles étaient de 8,5 millions d’appareils mobiles, pour 2,3 millions de smartphones (27% du chiffre réalisé). Un an, plus tard, les smartphones ont fortement augmenté vers 4,1 millions d’unités, sur un total de 9,3 millions d’appareils. Les téléphones intelligents représentent donc 44% du chiffre et ont augmenté en volume de 78,2%. Cela s’explique par la forte croissance du marché. Naturellement, certains produits ont du chuter. Pour ce qui est des tablettes – ou plutôt de la Xoom – le chiffre officiel de 250 000 unités est donné. Il est inférieur aux prévisions de 300 000, mais reste bien plus élevé que les analyses pariant sur 25 000 unités !

Les chiffres ne sont pas si mauvais, bien que le Motorola Atrix se vendrait à un rythme inférieur aux attentes. Si tel est le cas, c’est que les téléphones annoncés en 2010 sont encore demandés par le public. Ce téléphone n’arrivera en France qu’à la mi-mai, mais nous avons appris que l’exclusivité d’Orange a finalement été annulée. Par conséquent, vous pourrez trouver ce téléphone chez les autres opérateurs, s’ils l’ajoutent à leur catalogue.

Pour la Motorola Xoom, les chiffres s’appuient uniquement sur les ventes aux Etats-Unis. En effet, la tablette vient tout juste d’arriver en France et les résultats financiers ont été bouclés avant. Il va être intéressant de voir comment la tablette va évoluer dans les prochaines semaines. Seule la version WiFi est proposée en dehors des Etats-Unis. Elle est moins chère (en moyenne 599€), mais perd son monopole de première tablette sous Android 3.0 (Honeycomb).

Une première concurrente est l’Acer Iconia Tab A500, qui est vendue 100€ moins cher. L’Asus EeePad Transformer arrive dès le 6 juin, à partir de 399€. Motorola a certainement fait une erreur en mettant sur le marché une tablette avec un prix si élevé. Après la publication de ces résultats de ventes, il est assez étrange que la politique tarifaire ne soit pas revue à la baisse. Cela permettrait de donner un coup de boost aux ventes, plutôt que d’attendre passivement l’arrivée des concurrents. Certains disent que ce serait plutôt une volonté de Motorola d’abandonner sa tablette, car une Xoom 2 serait possible vers le mois de septembre.

Pour ce qui est de la division Home, elle a augmenté ses ventes de 20% sur un an.

Source : Rapport financier Motorola