…et notamment aux déficiants visuels et aux aveugles ! Voilà l’un des sujets paru hier sur le blog Google Code.

Le sujet est intéressant : comment rendre un smartphone utilisable par des personnes ne disposant pas de la vue pour pouvoir interagir avec une dalle plane, sans relief , alors que ces personnes ont développé leur sens du toucher et de l’ouïe pour compenser le manque de la vue.

Android 1.6 a apporté une nouvelle librairie logicielle (pour les développeurs) dénommée Accessibility API permettant de récupérer les évènements retournés par le système, notamment lors de l’interaction avec l’écran. La société Code Factory, spécialisée dans le développement de solutions mobiles dédiées aux déficiants visuels, s’est attachée à produire une solution pour Android dès lors que cette librairie est parue.

Aujourd’hui, l’API a peu évoluer mais Code Factory présentera au Google IO 2011, sa solution logicielle pour Android (déjà disponible sur l’Android Market) et le résultat de leurs travaux. Disponible en version démo ou payante (69 euros), leur application propose une Home simple, composée de gros boutons de couleur et depuis lequels vous pouvez atteindre les fonctionnalités majeures de votre smartphone tout en étant guidé à la voix (Text-To-Speech). Les applications majeures ont toutes été revues pour faciliter l’accès : pas de fioritures, des textes de grande taille… la simplicité d’usage a été poussée à son maximum.

Ayant personnellement travaillé sur un projet similaire (sur Android) et ayant testé cette application, je ne dirais qu’une chose : l’usage des smartphones à grande échelle pour les déficiants visuels n’est pas pour demain. L’application est pratique certes, mais requiert tout de même un minimum de vue ! Bien qu’il soit possible pour l’application de nous indiquer où l’utilisateur se trouve, le type de composant qui a été touché (un bouton, une case à cocher…)…la dalle plane, sans réaction de cette dernière reste quand même un handicap pour des personnes qui basent « leur vue » sur le toucher (et l’ouïe). Mais il est à souligner que cette solution a le mérite d’exister. Elle conviendra très certainement aux personnes disposant d’un handicap léger. Maintenant, les applications « standards » ne sont pas touchées, puisqu’il appartient à chaque développeur d’intégrer ou non cette Accessibility API…difficile de faire un jeu 3D de course de voiture par exemple pour des personnes souffrant de ce type de problème. Mais, l’objectif premier de ces personnes est, je pense, de pouvoir utiliser un minimum ces nouveaux appareils pour lesquels aujourd’hui leurs accès est plus que limité.

Enfin, la solution proposée par Code Factory n’est pas totalement intégrée au système ce qui génère deux problèmes majeurs :

  • la saisie du code PIN du téléphone se fait toujours au doigt, et sans l’application vocale
  • si par erreur on sort de la home « personnalisée » de Code Factory l’utilisateur est alors perdu, ce risque rend la solution alors très limitée (imaginez si vous perdez les clefs de votre voiture…)

Aujourd’hui, il serait important (si on ne prend pas en compte les aspects marketings et financiers) qu’un constructeur (Nokia avait un joli panel de produits pour déficients visuels) puisse enfin se pencher sur une solution smartphone avec clavier de type T9 physique, ou d’un clavier ou écran en relief le tout fonctionnant sur un système Android vraiment intégré au plus bas niveau. L’utilisateur pourrait alors être pris en charge du démarrage électrique jusqu’à l’extinction du smartphone, en limitant les risques de pertes dans les menus ou autres applications…

Messieurs les constructeurs : à vous de jouer !