Samsung vient de présenter un écran AMOLED pliable (à 180°) 100 000 fois, sans qu’aucune trace n’apparaisse !

Les terminaux avec deux écrans se multiplient, avec la Sony S2 ou encore le Kyocera Echo. Mais le gros problème de ce type d’appareil est la séparation des deux parties. Il est certes possible d’utiliser ces deux écrans indifféremment, mais le concept s’en trouve limité. On avait pu voir plusieurs prototypes d’écrans pliables, mais qui restaient jusqu’à présent très loin de la phase de commercialisation. Samsung Advanced Institute of Technology vient de présenter un écran AMOLED, qui résisterait à plus de 100 000 pliages, sans qu’aucune trace n’apparaisse, au niveau du creu ! La phase de production de masse n’est pas pour demain, mais la technologie s’affine de plus en plus, pour obtenir à moyen terme un produit exploitable.

L’écran de Samsung a un très faible rayon de pliage de 1 mm. Par conséquent, lorsqu’il est à plat (à 180°), les deux couches (les deux panneaux) se chevauchent. On aura par conséquent, pas deux vrais écrans reliés (même si la différence sera minime). Sur le dessus, on retrouve un verre protecteur qui protège contre les rayures, mais peut aussi servir d’écran tacile. Lorsque les écrans sont pliés, on observe une baisse de 6% de la luminosité, mais qui à l’oeil nu est quasiment invisible. Un rapide calcul fait par notre confrère de Blogeee, donne ainsi une durée de vie de 5 ans, si on effectue plus de 54 pliages par jour. 

En ce qui concerne la commercialisation, il faudrait attendre entre 1 et 2 ans. Ce ne sera pas encore demain que nous verrons des smartphones, netbooks, tablettes, avec cette technologie. De même, le prix risque d’être conséquent au lancement, ce qui devrait limiter l’intégration sur des appareils avec une grande surface d’écran.

De nombreuses personnes souhaitent utiliser une tablette comme une liseuse de livres : cette technologie pourrait donc être très intéressante. Il ne resterait plus qu’à le combiner à du Pixel Qi, pour atteindre le produit idéal. Mais il faudra être patient, avant qu’un tel rêve puisse devenir réalité.

Cette découverte est à mettre en relation avec la PaperPhone : un écran qui peut se plier dans n’importe quel sens :

Source : Physorg via Engadget