Ca vous le saviez, mais en fait je ne parle pas des dépenses en publicités (à l’esthétique discutable) qui nous envahissent en ce moment pour célébrer l’opérateur de Vivendi mais des récettes que l’entreprise voudrait bien voir toucher grâce aux revenus publicitaires.

En effet, SFR vient de prendre part au capital (dans une petite mesure toutefois) dans Sofialys qui est spécialisée dans la mesure d’audience sur supports mobiles.

Cet investissement intervient peu après la création en juin dernier d’une régie publicitaire propre à SFR.

Tout ces éléments semblent indiquer que les opérateurs, ou au moins SFR, se préparent à un changement de business model qui leur permettra peut-être de résister à la vague d’ouverture et d’innovation qui s’abat en ce moment sur le monde mobile.

Il est aussi nécéssaire de signaler que ce positionnement entre en concurrence avec le business model de Google.