KDDI et Kyocera ont présenté des écrans tactiles haptiques avec plusieurs couches. Lors d’un appui sur un bouton, on ressent alors la pression !

Sur le territoire japonais, on a l’habitude de voir des technologies pour smartphones qui ne sont pas toujours exportées vers l’Europe immédiatement. La guerre est ainsi très rude avec plusieurs concurrents et principalement KDDI, NTT DoCoMo et SoftBank. De part le succès d’Android sur ce territoire, les innovations concernant les smartphones sous ce système se multiplient donc.

Cette semaine, à l’occasion du Wireless Japon, KDDI a présenté un prototype de smartphone basé sur une nouvelle technologie de Kyocera. Pour rappel, on doit à ce constructeur l’Echo, avec deux écrans. Mais ici, c’est un tout nouveau concept qui est mis en avant : l’haptique (= la science du toucher). Actuellement, lorsqu’on clique sur un bouton, on n’a aucune sensation particulière. En revanche, ce prototype permettrait de ressentir l’appui, via un écran composé de plusieurs couches.

Le modèle présenté au salon n’avait que 2 couches, mais la technologie permettra d’en accueillir jusqu’à 7 sur la totalité de l’écran. Le toucher d’une vitre ne sera peut-être, bientôt, plus que du passé. Mais pour l’instant, aucun des deux acteurs ne donne de date de sortie. En revanche, Kyocera indique que la technologie est prête et disponible pour être implémentée.

Voici une vidéo de présentation de cette technologie (en anglais) :

Source : Akihabara News