En l’espace de 55 jours, Samsung a écoulé 3 millions d’unités de son téléphone phare : le Galaxy S II. C’est un record historique pour ce constructeur.

Samsung ne fait pas toujours l’unanimité sur les matériaux utilisés ou encore sur sa communication à outrance. Du côté des consommateurs, il reçoit en revanche un très bon accueil. Cette omniprésence dans les médias permet au final de laisser une bonne image des produits. Il suffit par exemple de voir ce que fait Apple, pour jauger l’importance de ce type de communication. D’autres constructeurs se montrent beaucoup plus discrets et leur stratégie et leurs ventes sont plus difficiles à cerner. Dans le cas de Motorola par exemple, ce manque révèle malheureusement des ventes en demi-teinte.

Dans le feuilleton du nombre de ventes de Galaxy S II, un nouveau communiqué de presse vient de tomber. En l’espace de 55 jours, il s’est vendu plus de 3 millions d’unités. Par ventes, il des modèles achetés par les consommateurs, pas des stocks des revendeurs. Cette performance permet à l’entreprise de pulvériser son propre record. Il était détenu avec le Galaxy S, qui avait atteint le même volume en l’espace de 85 jours.

Dans son auto-congratulation (communiqué de presse), Samsung parle d’un smartphone vendu toutes les 1,5 secondes. Au Royaume-Uni, la marque (pas le téléphone directement) occupe la première place depuis 17 semaines consécutives.

A l’heure actuelle, il fait face principalement à des concurrents sous Android : HTC Sensation, Motorola Atrix, LG Optimus 2X… L’Apple iPhone 4 est maintenant vieillissant et logiquement ses ventes se dégradent. Mais l’arrivée d’une nouvelle version devrait relancer la machine chez ce concurrent. L’effet devrait être d’autant plus important qu’il sera proposé chez trois opérateurs majeurs aux Etats-Unis : AT&T, Verizon et Sprint.

Au Canada, le Galaxy S II devrait arriver dans le courant du mois. Il sera compatible avec les réseaux dits 4G des opérateurs, comme Bell ou Virgin Mobile Canada. On peut noter qu’il n’aura pas la fameuse puce NFC. C’est à se demander si Samsung n’a pas berné ses clients en annonçant une telle fonctionnalité… manquante.

Pour terminer, Samsung avait prévu de vendre 10 millions d’unités d’ici à la fin de l’année et devrait logiquement y arriver. Pour rappel, le Galaxy S s’est écoulé à plus de 14 millions d’exemplaires sur environ un an.

Source : Electronista